La NASA parie sur des cargos commerciaux au détriment des Russes pour ravitailler l’ISS

, Partager

L’Administrateur de la NASA Michael Griffin a enfin fait parvenir une demande officielle d’exemption au Congrès afin de négocier avec les Russes un nouveau contrat prévoyant l’utilisation de capsules Soyouz pour rallier l’ISS. Cependant, cette demande d’exemption - obligatoire étant donné le "Non-proliferation Act" qui interdit de traiter avec des nations qui supportent l’Iran, la Corée du Nord et la Syrie, les Russes étant suspectés de fournir des technologies nucléaires à l’Iran - ne prévoit pas d’achats de capacités de ravitaillement russes via des cargos Progress.

En effet, les dirigeants de la NASA ont décidé de faire confiance au marché naissant des COTS (Commercial Orbital Transportation Services) dont l’agence tente de stimuler le développement grâce à des contrats (Space Act Agreement) et un financement à hauteur de $500 millions. A l’heure actuelle, la NASA finance 2 entreprises américaines à travers le programme des COTS : SpaceX ($238 millions reçus) et Orbital Sciences Corp. ($171 millions reçus) qui ont pour objectif de développer des solutions de transport logistique fiables vers l’ISS pour des opérations dès 2012.

En attendant, Bill Gerstenmaier - Directeur des Opérations Spatiales à la NASA - a déclaré que des réserves seraient pré-positionnées dans la station notamment grâce à 2 vols de navettes parmi les 11 vols planifiés restants en 2009 et 2010. Il a également reconnu qu’un retard éventuel dans le développement des COTS était anticipé et évoqué à demi-mot un éventuel fonctionnement de la station au ralenti côté américain. La NASA a d’ores et déjà publié un appel d’offre le 14 avril dernier concernant l’acheminement de 20 tonnes de marchandises vers l’ISS entre 2010 et 2015. Au total, la NASA aura besoin de transporter 39.6 tonnes vers la station pendant cette période, sans compter les cargaisons expédiées via l’ATV européen ou le futur cargo japonais.

Le contrat concernant l’utilisation de capsules Soyouz devra être négocié avec Moscou avant la fin de l’année, a déclaré Griffin dans sa lettre adressée à Nancy Pelosi -Speaker de la Chambre des Représentants - après avoir qualifiée d’ "équilibrée" l’approche de l’agence à ce sujet, entre respect des règles de non-prolifération et des impératifs de présence américaine à bord de l’ISS.

Par ailleurs, le contrat passé entre la NASA et l’entreprise SpaceX dans le cadre des COTS a été renégocié, autorisant un glissement du planning de 9 mois. Le lanceur "Falcon 9" et la capsule "Dragon" de SpaceX seront testés en juin et novembre 2009 et une démonstration finale est prévue en mars 2010. Orbital Sciences Corp. procèdera au lancement de démonstration de la fusée Taurus 2 et de son module de ravitaillement en décembre 2010.

Source :


- Space News, 14/04/2008
- Aviation Week, 17/04/2008 - http://www.aviationweek.com/aw/generic/story.jsp?id=news/progress041708.xml&headline=NASA%20Wants%20All-commercial%20ISS%20Resupply&channel=space

Rédacteur :

François Didelot cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….