La NSF renouvelle pour 5 ans son soutien au CBEN de Rice University

, Partager

Le CBEN (Center for Biological and Environmental Nanotechnology) de Rice University a été le premier centre de recherche académique aux Etats-Unis à s’intéresser aux interactions entre les nanomatériaux et les organismes vivants et les écosystemes. Mis en place en 2001 avec le soutien financier de la NSF qui en a fait l’un des 6 premiers NSEC (Nanoscale Science and Engineering Center) développés dans le cadre de la stratégie de la National Nanotechnology Initiative, le CBEN focalise ses recherches sur la compréhension et le contrôle de l’interface entre les nanomatériaux et l’environnement aqueux ("the wet-dry interface"), qui s’étend de l’eau pure jusqu’aux milieux biologiques, et ce à plusieurs échelles différentes, comme celui des interactions avec les solvants, les bio-molécules, les organismes vivants, ou plus largement l’environnement.
Le centre a ainsi pendant ses cinq premières années d’existence beaucoup contribué à l’avancement de nos connaissances en nanomédecine, nanobiotechnologie, nanotoxicologie, ainsi qu’aux applications environnementales des nanoparticules. Le CBEN a aussi joué un rôle important en diffusant l’information au grand public, aux industriels et aux décideurs, sur les risques potentiels associés au développement des nanotechnologies. La NSF a ainsi estimé comme très positive l’action et l’évolution du CBEN, et vient de lui accorder le renouvellement de son soutien pour les 5 prochaines années, en lui octroyant une subvention de 12 millions de dollars.

Source :


- http://www.media.rice.edu/media/NewsBot.asp?MODE=VIEW&ID=8795&SnID=680772399
- http://cben.rice.edu//index.cfm

Rédacteur :

Roland Hérino attache-phys.mst@consulfrance-houston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….