La R&D rebondit aux Etat-Unis en 2003, la Californie toujours en tête

, Partager

La NSF a publié ses chiffres concernant la R&D aux Etats-Unis en 2003. Le secteur privé aura investi 204 milliards de dollars (dont 20,7 milliards résultant de contrats de l’état), au lieu de 193,1 milliards en 2002. Cela ne suffit pas à effacer la baisse de 2002, mais le niveau d’investissement revient près de son niveau de 2001. Les principaux acteurs sont l’automobile, le secteur pharmaceutique et médical, l’informatique, puis l’électronique.
Les statistiques de dépenses de R&D par état ont également été rendues publiques. La Californie reste largement en tête (47 milliards, qui retrouve son niveau, en dollars constants, de 2000), suivie à distance par le Michigan (15,2 milliards), le New Jersey (11,4), le Massachusetts et le Texas (11). On peut observer, sur la période 1999-2003, trois groupes d’états : certains pressent le pas, avec une forte accélération des dépenses de R&D (+30 à +300%), un groupe, qui comprend les leaders, reste approximativement stable (-5 à +10%), tandis qu’un ensemble d’états (dont New-York) ont vu leurs dépenses de R&D baisser de -20 à -74%.

Source :


- Increase in US Industrial R&D Expenditures Reported for 2003 Makes Up for Earlier Declines - http://www.nsf.gov/statistics/infbrief/nsf06305/nsf06305.pdf
- Industrial R&D performance by State, 1999-2003 - http://www.ssti.org/Digest/Tables/022706t.htm

Rédacteur :

Jean-Philippe Lagrange, attache-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….