La contribution des chercheurs étrangers à la Sécurité Nationale des Etats-Unis prévaut sur le danger qu’ils peuvent représenter

, Partager

Un rapport publié en octobre 2007 par les National Academies traite de l’équilibre délicat entre le partage d’information et la communication nécessaires au développement de la recherche scientifique d’une part et la nécessité de protéger les informations dont l’utilisation est susceptible de porter atteinte à la Sécurité Nationale des Etats-Unis d’autre part. La mise en place de mesures permettant de contrôler l’accès aux informations sensibles doit être considérée au regard des coûts induits pour la communauté scientifique et le public, ainsi que de l’efficacité réelle de ces mesures pour améliorer la sécurité.

Le partage de connaissance doit pouvoir se faire par delà les frontières. Tant des scientifiques nationaux que des scientifiques étrangers oeuvrent au service de la sécurité nationale et de la sécurité économique [9]. En outre, les chercheurs étrangers contribuent largement à permettre aux Etats-Unis de conserver leur place de leader mondial dans les domaines économique et technologique [6] [7] [10] [11] [12]. Les Etats-Unis rencontrent des difficultés pour former un nombre suffisant de nouveaux scientifiques et ingénieurs nationaux. Ils doivent en conséquence poursuivre leurs efforts afin d’encourager les étudiants américains à entreprendre des études en science et en ingénierie. Pour autant, ils ne peuvent se passer de l’apport des chercheurs étrangers, y compris dans les domaines liés à la sécurité nationale [5].

Le rapport des National Academies propose plusieurs mesures visant à faciliter l’accès des doctorants et chercheurs étrangers au territoire des Etats-Unis. Il considère en effet comme souhaitable que les universités et l’administration fédérale continuent à encourager et à accueillir des étudiants et des scientifiques étrangers talentueux. Bien que des progrès ait été réalisés en ce qui concerne l’attribution de visas [1] [4] il faut encore s’assurer que des politiques et pratiques appropriées soient mises en place afin d’encourager, dans la mesure du possible, la libre circulation des étudiants et scientifiques [2] [3]. D’autre part, il juge opportun de réviser la Liste d’Alerte Technologique (technologies ayant une application duale possible ou technologies sensibles) [8] afin d’inclure uniquement les domaines d’études qui ont clairement des implications pour la sécurité nationale (actuellement les seize domaines tendent à couvrir un très large spectre). Le rapport propose également au Congrès de créer une nouvelle sous-catégorie de visa pour les doctorants et docteurs non-immigrants. Enfin, il suggère de prévoir, sur décision du Département d’Etat et des agences fédérales, que des étudiants et scientifiques étrangers titulaires de visas temporaires puissent être autorisés à allonger leur séjour s’ils travaillent dans un domaine scientifique ou technique pour lequel la demande est importante.

Par ailleurs, le rapport des National Academies appelle au respect des politiques interdisant de restreindre les produits de la recherche fondamentale non classée (National Security Decision Directive-189), à éviter l’usage de catégories peu claires telles que "sensible mais non classé", à réviser les politiques de contrôle des exports, à développer des politiques et procédures de surveillance pour les recherches en biologie pouvant représenter une menace pour la santé ou la sécurité publique, à augmenter le financement des sciences sociales afin de mieux comprendre les menaces qui pèsent sur les Etats-Unis et à développer les partenariats entre les acteurs de la sécurité et les chercheurs des universités.

Source :


- [1] "Le nombre d’étudiants étrangers admis en master et en doctorat dans les universités américaines augmente pour la troisième année consecutive" - BE Etats-Unis 90 - BOUZAT Estelle - 10/09/2007 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/50894.htm
- [2] "Stop Telling Foreign Scholars to Stay Home" - Inside Higher Ed - KNIGHT Jonathan - 12/02/2007 - http://insidehighered.com/views/2007/02/12/knight
- [3] "Science and Security in the Post-9/11 Environment" - American Association for the Advancement of Science - CHAMBERLAIN Allison - Juillet 2004 - http://www.aaas.org/spp/post911/visas/
- [4] "Nouvelles modalités d’attributions des visas aux Etats-Unis : quelle influence sur la population scientifique américaine et internationale ?" - BE Etats-Unis - GRASSET Guillaume - 6/07/2004 http://www.bulletins-electroniques.com/rapports/smm05_037.htm
- [5] "National Press Club Policy Forum on the Role of Foreign Students in U.S. National Security and Foreign Policy" - NAFSA Association of International Educators - 14/07/2003 - http://www.nafsa.org/_/Document/_/the_role_of_foreign_students.pdf
- [6] "Fear of Foreigners May Slow Scientific Progress" - American Association for the Advancement of Science - PINHOLSTER Ginger - 06/06/2003 - http://www.aaas.org/news/releases/2003/0606xeno.shtml
- [7] "America closes the door to scientific progress" Financial Times - LESHNER Alan - 29/05/2003 -
http://search.ft.com/ftArticle?queryText=America+closes+the+door+to+scientific.+progress&y=9&aje=true&x=15&id=030529006358&ct=0&nclick_check=1
- [8] "Foreign Students and Scholars in the Age of Terrorism" - Testimony before the Committee on Science U.S. House of Representatives - JACOBS Janice Deputy Assistant Secretary for Visa Services - 26/03/2003 - http://www.state.gov/r/pa/ei/othertstmy/33002.htm
- [9] "Midweek Perspectives : Foreign students boost national security, Keeping our universities open to the world is vital to winning hearts and minds" - Pittsburg Post-Gazette - CLUBB David Bryan - 09/01/2002 http://www.postgazette.com/forum/20020109edclub09p4.asp
- [10] Les restrictions américaines à l’immigration risquent d’inverser le phénomène de la fuite des cerveaux, Estelle Bouzat, BE Etats-Unis 90, 10/09/2007 : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/50893.htm
- [11] Les étudiants étrangers restent toujours autant aux Etats-Unis, mais cela changerait-il ?, Jean-Philippe Lagrange, BE Etats-Unis 29, 06/04/2006 : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/32961.htm
- [12] Les Etats-Unis trop dépendants de leurs post-docs étrangers ?, Frédéric Suquet, BE Etats-Unis 9, 10/11/2005 : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/30554.htm

Pour en savoir plus, contacts :


- "Science and Security in a Post 9/11 World" - A Report Based on Regional Discussions Between the Science and Security Communities Committee on a New Government-University Partnership for Science and Security - National Research Council - The National Academies Press - Octobre 2007 - http://www.nap.edu/catalog.php?record_id=12013
- "To Maintain National Security, US Policies Should Continue To Promote Open Exchange Of Research" - Science Daily - 21/10/2007 - http://www.sciencedaily.com/releases/2007/10/071018103503.htm
- "Government Must Ease Security Restrictions on University Research, Says National Academies Panel"- The Chronicle of Higher Education - MONASTERSKY Richard - 19/10/2007 - http://chronicle.com/daily/2007/10/415n.htm
Code brève
ADIT : 51587

Rédacteur :

Estelle Bouzat - universites.vi@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….