La fiabilité du vote électronique en question

, Partager

Dans un rapport de la National Academy of Engineering intitulé " The Bridge, Voting Technologies " qui vient de paraître, Michael Ian Shamos revient sur les problèmes d’ingénierie des machines à voter électroniques utilisées lors des dernières élections aux Etats-Unis. Il critique les normes applicables à ces machines qui sont largement en deçà des critères appliqués aux systèmes informatiques classiques. Il rappelle que le MTBF (Mean Time Before Failure, ou temps moyen avant une panne) exigé est de 163 heures, contre 30.000 heures constatées pour un ordinateur personnel. Environ 10% des machines sont tombées en panne lors des 13 heures de fonctionnement le jour des élections, ce taux atteignant 20% pour certains modèles.

A ces marges d’erreur s’ajoute la complexité de l’emploi de ces systèmes de vote. Une étude a montré que dans le cas où une notice de fonctionnement était fournie par avance, 10% des votes ne reflétaient pas l’intention des électeurs. Ce chiffre s’élève à 20% si aucune indication d’utilisation n’est fournie préalablement au vote. Il faut noter que certains scrutins combinés nécessitent l’affichage de plus de 20 écrans différents pour procéder à la validation finale du vote de l’électeur.

Ces données sont inquiétantes quand on sait qu’une marge d’erreur de 10% correspond à l’inversion des résultats dans 25 des 45 précédentes élections présidentielles aux Etats-Unis. Michael Ian Shamos insiste pour que le gouvernement fédéral finance un grand projet de développement de machines de vote électronique au niveau national, afin de répondre aux exigences imposées par la criticité de tels systèmes.

Source :

Voting as an Engineering Problem, Michael Ian Shamos, Eté 2007
http://www.nae.edu/nae/bridgecom.nsf/weblinks/MKEZ-744MD8?OpenDocument

Pour en savoir plus, contacts :

Vous pouvez consulter l’intégralité du rapport " The Bridge, Voting Technologies " de la National Academy of Engineering à l’adresse suivante :
http://www.nae.edu/nae/bridgecom.nsf/weblinks/MKEZ-744MLY?OpenDocument
Code brève
ADIT : 43523

Rédacteur :

Vincent Reboul deputy-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….