La législation américaine s’assouplit pour accélérer la mise sur le marché de trois vaccins anti-Ebola

, Partager

La flambée de l’épidémie Ebola, qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest, a été déclarée, en août 2014, urgence de santé publique internationale [1]. Le 13 décembre dernier, l’Organisation Mondiale de la Santé a dénombré environ 6850 décès causés par le virus Ebola, pour près de 18500 cas [2]. Face à cette crise, les projets de recherche de nouveaux traitements et vaccins anti-Ebola, ainsi que des tests pour le diagnostic, se sont développés de façon spectaculaire. Ce sujet a d’ailleurs fait l’objet de trois brèves dans les Bulletins Electroniques [3] [4] [5]. Cependant, aux Etats-Unis, les démarches nécessaires pour l’approbation préalable à la mise sur le marché exigée par la FDA (Food and Drug Administration) sont très longues et plusieurs de ces projets pourraient bien ne pas voir le jour avant la fin de la crise actuelle [6] [7].


Le PREP Act annoncé aux Etats-Unis va permettre d’accélérer la mise sur le marché de trois vaccins anti-Ebola, en offrant aux compagnies pharmaceutiques concernées une immunité vis-à-vis du droit américain.
Crédits : gwolters

Pour répondre au besoin urgent de santé publique, Sylvia M. Burwell, secrétaire du département de la santé américain Health and Human Services, a annoncé, le 9 décembre dernier, la mise en place d’un plan d’intervention d’urgence, le Public Readiness and Emergency Preparedness (PREP) Act visant à encourager le développement et la disponibilité de vaccins anti-Ebola [8] [9] [10]. Aucun PREP Act n’avait été publié depuis l’épidémie de grippe H1N1 de 2009 [11]. La récente déclaration offre aux sociétés pharmaceutiques une immunité vis-à-vis du droit américain pour le développement, les tests, la distribution, la production et l’administration de vaccins expérimentaux anti-Ebola. Ce PREP Act ne concerne, pour le moment, que trois vaccins anti-Ebola : le vaccin ChAd3-EBO-Z développé par GlaxoSmithKline, le vaccin rVSV-ZEBOV-GP de la société BioProtection Services Corporation, une filiale de Newlink Genetics, et le vaccin Ad26.ZEBOV/MVA-BN-Filo fabriqué par Janssen Pharmaceuticals, une succursale de Johnson & Johnson [12] [13] [14]. Par cette annonce, les Etats-Unis espèrent que d’autres pays mettront en place un tel plan d’intervention d’urgence pour lutter plus efficacement contre l’épidémie Ebola.

Code ADIT : 77488


Rédactrice :


- Perrine Viargues, Attachée Scientifique Adjointe - Atlanta, deputy-univ@ambascience-usa.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur le site du Consulat général de France à Atlanta - http://www.consulfrance-atlanta.org/spip.php?rubrique435.