La préservation des données scientifiques, priorité de la Maison Blanche

, Partager

"Une nouvelle stratégie politique afin de préserver l’information scientifique et de la rendre accessible dans un monde où les données se multiplient sans cesse" tel est l’objectif d’un groupe de travail du NSTC ("National Science and Technology Council") dans son étude "Harnessing the Power of Digital Data for Science and Society" [1]. Ce rapport appelle au développement de politiques spécifiques et communes entre agences pour la gestion des données produites par ou pour le gouvernement au cours son cycle de vie. Ces politiques devront non seulement remplir les obligations de mise à disposition du public mais également bénéficier à l’économie nationale et à la recherche.

Rédigé par des représentants de 22 agences gouvernementales, ce rapport est soutenu par l’Administration Obama, très attachée à l’ouverture des données et au développement des sciences, mais les travaux avaient été publiés en janvier avant l’inauguration. Vivek Kundra, nouveau CIO (Chief Information Officer) [2] du gouvernement Obama, souhaite lui voir plus loin et avance l’idée de déposer toutes ces informations sur le serveur central de données data.gov que l’OSTP (Office of Science and Technology Policy) est en train de mettre en place [3].

Cet accent sur la gestion des données numériques a été rendu nécessaire par l’évolution de la recherche scientifique, de plus en plus gourmande en données numériques. L’objectif des recommandations du groupe de travail est de rassembler les volumes croissants de données numériques et les personnes qui en ont l’utilité. Le rapport offre une vision et une stratégie destinées à créer un cadre complet, transparent, évolutif de structures d’organisation et de gestion procurant un accès effectif et fiable à l’intégralité des données scientifiques publiques tout en permettant de renforcer la position dominante des Etats-Unis en sciences dans une société mondialisée où la compétition est de plus en plus féroce.

Afin d’assurer ces objectifs le rapport recommande la mise en place d’un sous-comité du NSTC pour la préservation, l’interopérabilité et la mise à disposition des données scientifiques, et préconise la sensibilisation des agences à la planification des projets générant d’importants volumes de données devant être préservés.

Source :

White House working group releases strategy for digital scientific data, 25 mars 2009 - http://gcn.com/Articles/2009/03/25/NSTC-report-digital-data.aspx?Page=1

Pour en savoir plus, contacts :


- [1] Le rapport du NSTC : http://www.nitrd.gov/About/Harnessing_Power_Web.pdf
- [2] Les plans de Vivek Kundra : http://gcn.com/articles/2009/03/06/data-gov.aspx
- [3] voir également la brève précédente http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/58159.htm
Code brève
ADIT : 58594

Rédacteur :

Franz Delpont deputy-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….