La production d’éthanol cellulosique passe à l’échelle industrielle

, Partager

La croissance accélérée de la production d’éthanol à partir de grains de maïs -surtout dans le Midwest- ne manquait pas de soulever nombre d’interrogations sur la rationalité de l’entreprise :
1. : la rentabilité énergétique est médiocre
2. : en 2006, 20% de la production de maïs des Etats-Unis ont été utilisés pour produire 5 milliards de gallons d’éthanol. Couvrir la totalité du territoire américain de maïs ne suffirait pas à atteindre l’objectif fixé par George W Bush dans son discours sur l’Etat de l’Union : 35 milliards de gallons de carburants alternatifs en 2017.


Le DoE (Department of Energy) vient de décider (28 Février 2007) de subventionner massivement la construction d’usines de production d’éthanol cellulosique, filière dont le rendement énergétique est bien supérieur à la précédente. Les technologies de la transformation de la cellulose sont complexes, allant de la dégradation enzymatique à la gazéification. Ces techniques ont été améliorées pendant des années au laboratoire mais pour l’instant il y avait peu de passage à l’échelle industrielle. L’initiative du DoE, qui vise à abaisser le coût de revient de l’éthanol cellulosique au niveau de celui de l’éthanol de grains (1,4 $/gal), couvrira jusqu’à 40% des frais de construction des nouvelles usines. Sur un investissement total de 1,2 milliard de $, le DoE apporte 385 millions d’ici 2011 pour six usines.

Source :


- DOE Selects Six Cellulosic Ethanol Plants for Up to $385 Million in Federal Funding
http://www.energy.gov/news/4827.htm
- Ethanol grants come through
http://www.nature.com/news/2007/070226/full/070226-15.html

Pour en savoir plus, contacts :

Discours sur l’Etat de l’Union, 01/2007
http://www.whitehouse.gov/news/releases/2007/01/20070123-2.html
Code brève
ADIT : 41686

Rédacteur :

Claire Notin, deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org - Jean-Pierre Toutant, attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….