La recherche française sur la mémoire n’a pas été oubliée à l’International Conference on Learning and Memory

, Read this page in English , Partager

A l’occasion de son 35ème anniversaire, le “UC Irvine Center for the Neurobiology of Learning and Memory” a organisé la conférence « International Conference on Learning and Memory du 18 au 22 avril 2018 à Huntington Beach, près de Los Angeles.

Cette conférence a rassemblé les meilleurs experts mondiaux du domaine, incluant un des lauréats du prix Nobel de Physiologie ou Médecine 2014, le Norvégien Edvard Moser.

Dans ce cadre prestigieux, deux chercheuses françaises avaient été invitées à organiser des symposiums. Nora Abrous, chercheuse Inserm au Neurocentre Magendie à l’Université de Bordeaux avait réuni plusieurs spécialistes sur le thème du rôle de la neurogenèse dans l’hippocampe dans les processus d’apprentissage et de mémorisation (« Role of adult-born hippocampal neurons in learning and memory »).

Nora Abrous

Le symposium organisé par Pascale Gisquet-Verrier, chercheuse CNRS à l’Institut de Neurosciences de Paris-Saclay dans l’équipe Neurobiologie de la prise de décision, traitait de la plasticité de la mémoire et de ses conséquences (« Memory malleability allows memory modifications : Facts, processes and consequences »).
En conclusion, cette conférence prestigieuse a contribué à mettre en valeur la qualité des neurosciences françaises et leur rayonnement international.