La reproductibilité des biodétecteurs à nanopore améliorée

, Partager

L’analyse d’impulsions de résistance (resistive pulse analysis) est une méthode qui permet d’analyser la taille et la concentration de particules dispersées en solution, son principe consiste à mesurer la variation du courant ionique qui traverse un pore qui connecte deux réservoirs remplis de solutions d’électrolytes. Lorsqu’une particule (ADN, protéine, virus, etc.) se déplace d’un réservoir à l’autre à travers du nanopore sous l’action d’un champ électrique ou d’un mouvement fluidique, il se produit une variation temporaire de la résistance entre les deux réservoirs. La taille des particules ainsi que leur concentration est déterminée en analysant l’amplitude et la fréquence des impulsions.

Le diamètre et la forme du pore sont donc deux caractéristiques à maîtriser si l’on veut obtenir des biodétecteurs de meilleure précision, des chercheurs de University of Florida (Gainesville, FL) ont mis au point un procédé qui permet de contrôler leur diamètre avec précision. La membrane sur laquelle est gravé le nanopore est composée d’un polymère (PET) préparé par gravure single-track, ce procédé qui consiste à endommager une petite zone de la membrane à l’aide de particules à haute énergie afin que le matériau se dissolve lors de son exposition à une base (NaOH). Habituellement le diamètre du pore est contrôlé en ajustant la durée d’immersion dans la base, cependant cette technique est aléatoire et ne permet pas de reproduire des pores de mêmes caractéristique.

Leur procédé consiste à mesurer le courant ionique qui traverse le pore et à stopper l’immersion de la membrane lorsque ce dernier atteint une valeur de référence. Avec ce procédé les chercheurs ont fabriqué des pores d’un diamètre allant de 10 à 60 nm avec une précision d’environ un nanomètre ce qui permettra à l’avenir une meilleure reproductibilité des caractérisation par analyse d’impulsion de résistance.

Source :

http://www.physorg.com/news105069582.html

Pour en savoir plus, contacts :


- Charles R. Martin et al, "A Method for Reproducibly Preparing Synthetic Nanopores for Resistive-Pulse Biosensors", Small 2007, 3, 1424-1430 - http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/abstract/114287853/ABSTRACT
- Thèse de Saleh Omar sur l’analyse d’impulsions de résistance -"A Novel Resistive Pulse Sensor for Biological Measurements" - http://www1.engr.ucsb.edu/~saleh/Research/Saleh_Omar_Thesis.pdf
- Description de la gravure "single-track" - "Preparation of diode-like single-ion track-etch membrane using combination of chemical and electro-stopping" - Apel P.Yu., Korchev Yu.E., Siwy Z., Spohr R., Yoshida, M. - http://www.gsi.de/informationen/wti/library/scientificreport2000/Hea_Ion/9/apel_et_al.pdf
Code brève
ADIT : 50652

Rédacteur :

Romaric Fayol - deputy-phys.mst@consulfrance-houston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….