La sécurité du trafic aérien en question

, Partager

Un incident isolé qui sème la pagaille

Les perturbations du trafic aérien, le 17 novembre dernier dans le ciel nord-américain, ont obligé des milliers de voyageurs à revoir leurs plans, suite à une panne ayant débuté à Salt Lake City avant de se propager à tout le système de contrôle de trafic aérien des Etats-Unis. La défaillance était localisée au sein d’une table de routage et a entrainé la panne de tout le système. Incapables de router les vols ou de communiquer entre aéroports, les contrôleurs aériens ont été contraints à se remémorer les techniques "old school" des années 80 pour manipuler les vols manuellement. Les vols ont été retardés en moyenne de deux heures, lorsqu’ils n’ont tout simplement pas été supprimés.

Avant cet incident, un autre exemple avait déjà fait frissonner les responsables de la Federal Aviation Administration (FAA) : en août 2008, une discordance de base de données avait causé la panne complète de tout le système de routage des vols du nord est américain pendant 3 jours.

L’heure des inquiétudes

Les inquiétudes ne portent pas sur la dangerosité de la panne en elle-même mais sur les implications qu’une telle panne peut avoir sur la sécurité et la fiabilité de l’infrastructure de la FAA. Tout comme le système d’autoroutes des Etats-Unis, l’administration a vu son budget croître plus faiblement que l’inflation et a par conséquent limité ses dépenses de maintenance et de renouvellement des systèmes informatiques. Le résultat est un patchwork de solutions bricolées progressivement à moindres coûts, davantage sujet aux problèmes de compatibilité qu’un réseau dont les mises à jour sont pensées globalement.

Le fâcheux incident de Salt Lake City aura peut-être cependant le mérite de convaincre le Congrès d’attribuer davantage de ressources pour financer la mise à jour de l’infrastructure de la FAA, problématique qui jusqu’à présent n’avait pas suscité d’engouement massif des législateurs en ces temps de budgets très serrés. Quelques financements ont déjà été promis à la FCC dans le cadre du "stimulus package" pour restructurer et moderniser les procédures de contrôle du trafic aérien mais les budgets dédiés ne sont pas encore tous arrivés et une bonne partie pourrait ne jamais se matérialiser pour cause de gel des dépenses dans l’attente des élections de mi-mandat de 2010.

L’informatisation croissante des systèmes de la FAA alimente les inquiétudes quant aux retards que pourraient causer une attaque terroriste et si une simple panne de table de routage est capable de causer autant de chaos, beaucoup s’interrogent sur le paysage que présenterait l’industrie aérienne des Etats-Unis en cas de cyber-attaques répétées.

Source :


- FAA Suffers Network Outage - Security of Air Traffic Control Network Questioned - http://ezinearticles.com/?FAA-Suffers-Network-Outage---Security-of-Air-Traffic-Control-Network-Questioned&id=3332522&opt=print
- FAA glitch shines spotlight on troubled telco project - http://www.computerworld.com/s/article/print/9141195/FAA_glitch_shines_spotlight_on_troubled_telco_project?taxonomyName=IT+in+Government&taxonomyId=69

Pour en savoir plus, contacts :

FAA glitch disrupts air travel nationwide : http://www.dailyfinance.com/2009/11/19/faa-glitch-disrupts-air-travel-nationwide/
Code brève
ADIT : 61415

Rédacteur :

Franz Delpont deputy-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….