La touche indienne du Made in USA

, Partager

Les entrepreneurs venant d’Inde sont de plus en plus courtisés par les investisseurs en capital-risque qui voient en eux un vivier très attractif d’entrepreneurs capables de lancer des entreprises florissantes. Ceux-ci forment une communauté avec une forte cohésion aux Etats-Unis, construite autour de regroupements informels mais aussi grâce à des associations très actives. Ainsi, "The Indus Entrepreneurs" (TIE) promeut l’entreprenariat pour ses 10.000 membres, installés pour la plupart aux Etats-Unis. Etre sponsor de cette dernière association est un impératif pour certains capitaux-risqueurs qui voient la proportion des entreprises fondées par des Indiens gonfler dans leurs portefeuilles d’investissement. La reconnaissance de cette importante communauté transparaît dans l’intérêt que leur portent les politiques. Ainsi, lors de la prochaine convention du chapitre local de l’association TIE dans le Massachusetts, le gouverneur Patrick Deval devrait faire une allocution devant 1.200 participants.

Cette communauté est vue comme très productive par les investisseurs. En effet, la plupart des entrepreneurs indiens dans les hautes technologies sont arrivés aux Etats-Unis en tant qu’étudiant, après avoir obtenu leur diplôme dans les très sélectifs "Indian Institutes of Technology", un réseau d’écoles reconnu pour la compétitivité de ses étudiants. Après avoir poursuivi leur formation dans les meilleures universités américaines, ces étudiants se retrouvent avec un excellent bagage scientifique et une forte culture d’entreprenariat. Ainsi, selon une étude menée par des étudiants de l’Université de Californie à Berkeley et de l’Université Duke, les Indiens sont à l’origine de 26% des start-ups américaines ayant un fondateur étranger, dépassant la proportion combinée d’Anglais, de Chinois, de Taïwanais et de Japonais à l’origine de la création de start-ups aux Etats-Unis. Il s’agit là d’une tendance qui s’affirme depuis une dizaine d’année.

Parmi les succès les plus éclatants d’entrepreneurs indiens sur le sol des Etats-Unis, on retrouve Gururaj "Desh" Deshpande, un multi-entrepreneur qui a fondé Cascade Communications Corp. ou encore Sycamore Networks Inc. et a financé le "Deshpande Center for Technological Innovation" du MIT.
On peut citer également Vinod Khosia, un des fondateurs de Sun Microsystems Inc à Santa Clara, sur la Côte Ouest.

Source :


- Article du Boston Globe :
http://www.boston.com/business/globe/articles/2007/05/07/start_up_india/
- Brève "L’immigration alimente le tissu économique américain" :
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41448.htm

Pour en savoir plus, contacts :


- Site de l’association "The Indus Entrepreneurs"
http://www.tie.org
- Site de l’Indian Business Club du MIT :
http://technovators.mit.edu/ibc.htm
Code brève
ADIT : 43317

Rédacteur :

Nicolas Gibaud oseo.anvar@ambafrance-us.org - Consulat Général de Boston

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….