Lab Central : le prochain Hub des sciences de la vie dans le Massachusetts ?

, Partager

Le bâtiment est encore en construction mais c’est là, le 4 avril 2013, qu’a eu lieu la cérémonie de lancement du "Lab Central". Affilié au CIC ("Cambridge Innovation Center") [1], le plus grand hôtel d’entreprises innovantes des Etats-Unis, "Lab Central" est un centre novateur à but non-lucratif visant à faciliter la création et la croissance de jeunes entreprises grâce à un accès à des laboratoires partagés. Le gouverneur du Massachusetts et la sénatrice Mary Landrieu, présidente du Comité sénatorial de l’entrepreneuriat et des petites entreprises, étaient présents parmi d’autres personnalités importantes de la communauté d’affaire et du Gouvernement [2].

Une idée "révolutionnaire"

De nombreux espaces ont été construits pour aider au développement de jeunes entreprises spécialisées en télécommunication (IT). En revanche, il n’existait pas ou très peu de structures équivalentes pour les jeunes entreprises qui ont besoin d’un laboratoire pour expérimenter et mettre au point leur projet. Trois entrepreneurs, Johannes Fruehauf (qui en est devenu le CEO), Peter Parker (un investisseur local) et Tim Rowe, le CEO du CIC ont donc décidé de répondre à ce besoin. Comme l’explique Johannes Fruehauf, "nous avons fondé le Lab Central parce que nous avons constaté un besoin critique dans l’environnement des startups. En l’absence d’espace de laboratoire commun disponible, les entrepreneurs ayant potentiellement une technologie innovante et de rupture consacrent davantage de temps et de ressources dans la location, l’aménagement et l’équipement d’un espace de laboratoire que sur la recherche proprement dite".

Le Lab Central, dont l’ouverture est prévue en novembre 2013, est situé au 700 Main street à Kendall Square, un des quartiers les plus dynamiques de la ville de Cambridge, qu’on présente comme le coeur de l’innovation scientifique et technologique des Etats-Unis. Cette position stratégique dans l’un des pôles majeurs en innovation dans les sciences de la vie et entrepreneuriat aux Etats-Unis et dans le monde s’explique par la présence du MIT, Harvard, Novartis, Pfizer, Genzyme, d’autres grandes groupes pharmaceutiques, d’universités, d’institutions académique et de nombreux investisseurs. Il ne manquait plus qu’un centre de laboratoires partagés spécialisé dans les sciences de la vie tel que le LAb Central pour faire de ce cluster, un super-cluster !

Le bâtiment d’environ 2 500 m2 existe depuis longtemps et a inspiré de nombreux scientifiques comme Thomas Watson, co-inventeur du téléphone, et Edwin Land, fondateur du polaroid ainsi que plus récemment Pfizer. Il a été donc été rénové pour créer un espace de laboratoire entièrement équipé.

Fonctionnement

Le Lab Central sera équipé de 20 paillasses individuelles, de 9 paillasses privatisées, de bureaux privatisés, d’une salle de conférence (capacité : 100 personnes), d’une large surface ouverte et de cuisines ainsi que d’un support technique et administratif et de personnels de laboratoire qualifiés . La salle de conférence permettra d’organiser régulièrement des évènements à la manière du CIC pour réunir tous les acteurs de l’innovation et entreprenariat dans le domaine des sciences de la vie et pour aider les jeunes entreprises à lever des fonds auprès d’investisseurs [3].

Le Lab Central pourra accueillir une soixantaine de startups. A ce jour, une quinzaine se sont déjà inscrites. Pour pouvoir être hébergées dans le Lab Central, les startups doivent générer un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dollars et former une équipe de 6 personnes au plus. Les étudiants ayant une idée de projet de création d’entreprises peuvent également louer un espace au sein du Lab Central. Le prix de la location tout inclus (labo, bureau, maintenance, service informatique, sécurité…) est de 4.000 dollars par mois. Sans le Lab Central, les jeunes entreprises dépenseraient le double !

Financement

Pour démarrer leur projet, les 3 fondateurs ont reçu une subvention de 5 millions de dollars de la part de "Massachusetts Life Sciences Center", l’agence publique de soutien au développement des SDV au Massachusetts. En plus de l’appui du MSLC et du MIT, le lab central a reçu des financements de nombreux mécènes : Novartis (2,5 millions de dollars), Triumvirate Environment (5.000 dollars), Edward Wildam Palmer. 12,5 millions de dollars ont été levés à ce jour. D’autres financements de la part d’importantes structures sont en cours d’obtention.

A en croire les concepteurs du projet, Lab Central est appelé à devenir le point central de l’innovation en sciences de la vie du Massachusetts. Les fondateurs prévoient une création de plus de 500 emplois scientifiques dans les jeunes entreprises bénéficiant du Lab Central dans les 10 prochaines années. Une opportunité pour les jeunes entreprises françaises souhaitant se rapprocher du marché américain ?

Sources :


- [2] Lab Central in Kendall Square breaks ground, Boston Business Journal coverage, Thomas Grillo, Real Estate Editor, April 5 2013, http://www.bizjournals.com/boston/real_estate/2013/04/lab-central-in-cambridge-breaks-ground.html
- [3] Site internet Lab Central : http://www.labcentral.org/

Pour en savoir plus, contacts :

[1] BE Etats-Unis 323 du 08/03/2013 "Le "Cambridge Innovation Center", une entreprise (très) rentable au service de l’innovation" - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/72470.htm
Code brève
ADIT : 73088

Rédacteurs :


- Lisa Treglia, deputy-inno@ambascience-usa.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….