Lancement d’un service novateur pour les entrepreneurs par "The Funded", un site polémique qui révèle les dessous du monde du capital risque

, Partager

Pour aider l’entrepreneur dans la sélection d’un Capital Risque, Adeo Ressi, encore anonyme le mois dernier, a créé un forum en ligne il y a un an : "The Funded" [1]. Ce site permet d’évaluer les Capitaux Risqueurs, selon un principe de notation et de classification. Il n’existe jusqu’à présent aucun service de ce genre, il permet à tout entrepreneur à la recherche de financement du capital Risque, de soumettre en ligne non seulement une requête, mais aussi les termes de son futur contrat de financement. Les données saisies sont consultables par d’autres entrepreneurs, qui peuvent alors émettre un avis et des recommandations.

L’entrepreneur oriente sa recherche en fonction du niveau de financement souhaité, du marché, du lieu géographique. Il peut consulter une grille de notation et lire les commentaires laissés en ligne. Les Capitaux Risqueurs ne sont pas autorisés à devenir membres, seuls les consultants marchés ou autres experts peuvent devenir partenaires, moyennant une adhésion de $250. Pour collecter les informations, "The Funded" met à la disposition des utilisateurs un formulaire qui présente les conditions et termes d’un contrat type proposé par les financeurs. Cette étape appelée "pre money evaluations", permet à l’entrepreneur de fixer les termes de son contrat en déterminant le taux de rentabilité de son projet, ainsi que les retours sur investissements attendus par lui-même et les futurs financeurs [2].

Ces informations et cette transparence peuvent prémunir l’entrepreneur d’un traitement injuste de son dossier et faciliter ainsi le processus de négociation avec les investisseurs. En proposant ce service, Adéo Ressi souhaite dénoncer l’attitude parfois abusive des Capitaux Risqueurs. En particulier lorsqu’il s’agit du financement d’un projet de création d’entreprise innovante où la prise de risque est plus importante. Avant même que l’entrepreneur puisse faire des bénéfices, il n’est en effet pas rare de voir des financeurs exiger un retour sur investissements parfois 3 fois supérieur à la somme de départ investie. Ce travail de mise en ligne permet donc aux sociétés d’éviter des problèmes juridiques qui découleraient d’accords dissimulés dans ces contrats.

Le plus gros défit est de convaincre les clients de remplir cette base de données. La garantie d’anonymat et la facilité d’utilisation sont les principaux arguments de Ressi. Pour faciliter leur adhésion, il rappelle que 10 à 20 minutes suffisent pour remplir les formulaires et cela de façon anonyme. Les noms des investisseurs et des compagnies n’apparaissent pas. En effet, les contributeurs du site sont quelques 6.000 dirigeants à la tête d’une entreprise, mais toutes informations qui permettraient de les identifier sont effacées [3].

Ce site est sujet à controverse, les capitaux risqueurs n’apprécient guère le fait d’être exposés ainsi aux critiques. Ils redoutent que certains entrepreneurs, offensés de ne pas avoir été financés, puissent leur attribuer une critique injuste. Ils dénoncent le manque de crédibilité des commentaires anonymes, et l’absence d’un droit de réponse sur le site. "Cela ne donne le point de vue que d’un seul côté et n’offre aucune chance de réfuter" les informations, déplore Sanjay Subhedar, membre de Storm Venture.

De son côté Adéo Ressi déclare "The Funded" peut être une ressource "saine et constructive" pour l’entrepreneur inexpérimenté, ce service répond à un réel besoin. En créant cette communauté en ligne il souhaite pouvoir inverser les rôles avec les groupes tout-puissants de capital-risque.

Source :


- [1] The Funded : http://thefunded.com/
- [2] World news : "The funded exposes deal terms, including dreaded liqudation preference", par Oleh Rushady, 26/01/2008 - http://news-id.blogspot.com/2008/01/thefunded-exposes-deal-terms-including.html
- [3] "Des start-ups s’unissent sur internet pour évaluer les investisseurs"- par Glen Chapman-17/02/2008 - http://fr.biz.yahoo.com/17022008/202/des-start-ups-s-unissent-sur-internet-pour-evaluer-leurs.html
- Site web "the crunch" - http://www.crunchbase.com/company/thefunded
- Article du blog "decrementale" - http://www.decrem.com/bart/2007/12/the-funded/

Rédacteur :

Sandrine Espié - deputy2-inno.mst@consulfrance-boston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….