Lancement d’une étude à très grande échelle sur la santé de 100.000 enfants américains de leur conception à leur majorité

, Partager

La campagne de recrutement des volontaires dans le cadre de l’étude "National Children’s Study" (NCS) a démarré le 13 janvier 2009. Cette étude vise à évaluer la santé et le développement de plus de 100.000 enfants, de leur conception à leur 21ème anniversaire, et d’étudier les facteurs génétiques et environnementaux associés.

"Le bénéfice principal de cette étude de longue durée et à grande échelle, est de découvrir de nouvelles données sur pratiquement toutes les étapes de la vie" selon le Dr Duane Alexander, directeur de l’Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Development (NICHD), qui fait partie des NIH [1] . "L’étude fournira tout d’abord un aperçu des troubles de la naissance et de l’enfance, puis elle aidera à une meilleure compréhension des troubles chez l’adulte, dont on pense qu’ils sont fortement influencés par les événements en début de vie".

Le but de l’étude NCS est de fournir des informations pour améliorer la santé, le développement et le bien-être des enfants. Elle cherche à :
- déterminer la présence ou l’absence d’effets liés à l’exposition à des agents chimiques, biologiques, physiques et psychosociaux dans l’environnement de l’enfant de la préconception à l’age adulte
- déterminer comment l’environnement contribue à certaines maladies ou conditions, comme des naissances prématurées, des troubles neurologiques et du développement, des troubles psychiatriques et du comportement, une maturation sexuelle et un développement physique altéré, une insulinoresistance et une obésité, de l’asthme.
- déterminer comment le génotype est influencé par les facteurs environnementaux et comment cela influence le risque de développer une maladie chez l’enfant.

Cette étude longitudinale multicentrique suivra un échantillon représentatif d’approximativement 100.000 enfants nés aux Etats-Unis. Les enfants seront suivis avant leur naissance, jusqu’à leur majorité. 105 lieux ont été sélectionnés de manière statistique parmi tous les comtés des Etats-Unis. Sept lieux serviront de test pendant la phase pilote de l’étude. La population cible se compose de femmes enceintes et de leurs partenaires, et de femmes en âge d’avoir un enfant qui souhaitent donner naissance dans les quatre années suivant leur inclusion dans l’étude.

La première phase de recrutement débutera dans le comté de Duplin (North Carolina) et dans le quartier du Queens (New York City). Le comté de Duplin, est un territoire rural qui s’étend sur plus de 2000 kilomètres carrés, se compose de petites villes dispersées sur le territoire, de grands élevages de cochons et de dindes, d’usines de transformation. On compte 800 naissances par an dans le comté de Duplin, alors que dans le Queens il y en a plus de 30.000. Les enfants de Duplin seront représentatifs des zones rurales des Etats-Unis. A l’opposé, le quartier du Queens compte 2.23 millions d’habitants et est composé d’immigrants de plus de 100 nationsCette circonscription de New York est affectée de manière disproportionnée par des problèmes de santé importants. Par exemple, dans certains quartiers de New York City, un enfant sur quatre a de l’asthme, et un cinquième des enfants entrant en maternelle sont en surpoids. "Ces deux centres refléteront la diversité de l’Amérique", selon le Dr Barbara Entwisle, investigatrice principale à l’University of North Carolina (Chapel Hill).

Lorsque cette étude sera pleinement opérationnelle, 40 centres recruteront des volontaires dans les 105 comtés sélectionnés. "La grande taille de l’échantillon fournira des informations que des études plus petites et plus limitées n’auraient pas montré", selon le Dr Alexander.

L’étude NCS met en évidence l’implication du gouvernement fédéral américain dans la santé et le bien-être des enfants, et met à contribution de multiples agences fédérales, organisations à but non lucratif et organismes de santé. Les objectifs de cette étude sont en accord avec les efforts du gouvernement américain pour améliorer la santé et le bien-être de ses concitoyens.

L’étude est soutenue par les NIH, les Centers for Disease Control and Prevention, et l’EPA (Environmental Protection Agency). La National Children’s Study a été autorisée par le Congrès lors du Children’s Health Act en l’an 2000.

[1] Le National Institute of Child Health and Human development (NICHD) conduit et supporte des recherches sur les étapes du développement humain, de la préconception à l’age adulte, pour améliorer la compréhension de la santé infantile, maternelle et de la famille. Il s’intéresse à la biologie de la reproduction, les questions démoraphiques, et la rééducation médicale.

Source :


- "National Children’s Study Begins Recruiting Volunteers" - NIH news - 13/01/2009 - http://www.nih.gov/news/health/jan2009/nichd-13.htm
- "National Children’s Study Launches Recruitment at Two Vanguard Locations" - NICHD News - 13/01/2009 - http://www.nichd.nih.gov/news/resources/spotlight/spotlight-011309.cfm
- "National Children’s Study Research Plan " - 17/09/2007 - http://www.nationalchildrensstudy.gov/research/studydesign/researchplan/Pages/Appendices.aspx

Pour en savoir plus, contacts :

"The National Children’s Study" - http://www.nationalchildrensstudy.gov
Code brève
ADIT : 57619

Rédacteur :

Alexandre Touvat, deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….