Le Congrès des Etats-Unis préserve le budget fédéral pour la science en 2017 ; le budget 2018 reste menacé

, Partager

Le budget fédéral de l’année fiscale 2017 pour la Science voté par le Congrès, plus favorable qu’attendu.

Faute d’accord au Congrès, le budget 2017 a fait l’objet de plusieurs « continuing resolutions » successives, qui ont permis d’obtenir des autorisations budgétaires basées sur celles adoptées en 2016. Ces législations temporaires arrivant à échéance, elles ont été remplacées par le « Consolidated Appropriations Act » qui précise les crédits accordés dans chaque domaine.

A la surprise des chercheurs et des agences concernés, cette loi d’autorisation budgétaire prévoit une augmentation notoire à plusieurs ministères par rapport au budget 2016. Le Congrès a non seulement refusé les suggestions de Donald Trump, qui souhaitait diminuer le budget alloué à la science, mais l’a davantage augmenté par rapport à ce qui avait été proposé par l’Administration Obama.

Selon une analyse de l’Association Américaine pour l’Avancement des Sciences (AAAS), la dépense publique fédérale pour la Recherche et Développement augmente de 5% atteignant un total de 155,8 milliards de dollars en 2017, soit 0.81% du PIB. Dans l’ensemble, les principaux ministères et agences fédérales de la science voient leur budget augmenter entre 0.1% (National Science Foundation) et 7.8% (Department of Defense, Science and Technology). Seul le National Institute of Standards and Technology (NIST) et la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) subissent une réduction de 1% et de 1.6%.

Alors que la Maison Blanche désirait réduire le budget des National Institutes of Health (NIH), les principaux centres fédéraux de la recherche biomédicale, de 3.9%, le Congrès a opté pour une augmentation de 6.2%, soit 2 milliards de dollars, pour arriver à un budget total de 34,08 milliards de dollars pour l’année fiscale 2017, un record pour les NIH. De la même manière, le Department of Energy obtient une augmentation de 5.2% pour son agence sur la recherche avancée dans le domaine de l’énergie (ARPA-E) que Donald Trump voulait supprimer.

La proposition de budget détaillée pour l’année fiscale 2018 précise les demandes de baisses de budget pour la science faites par la Maison Blanche

Le 16 mars dernier, la Maison Blanche a soumis avec son « skinny budget », une première proposition générale de budget pour l’année fiscale 2018 au Congrès. La publication d’un budget détaillé le 23 mai 2017 confirme et précise cette requête de budget officielle pour l’année fiscale 2018 (FY 2018) qui envisage d’importantes coupures pour la plupart des agences scientifiques.

Les précisions apportées par ce document concernent des demandes de coupes budgétaires qui varient selon les programmes des différentes agences entre -0.9% (Science Mission Directorate de la NASA) et -100% (Advances Research Projects Agency-Energy du Département de l’Energie, ARPA-E). Pour ce dernier programme, cela signifierait une fermeture complète en 2019.

Dans cette proposition, des agences fédérales clés pour la recherche sont touchées par des coupes majeures. Les National Institutes of Health, devraient faire face à une réduction de 22% de leur budget pour l’année fiscale 2018 soit une baisse de 7,4 milliards de dollars, la plus importante pour les sciences. Le budget pour la National Science Foundation (NSF), la seule agence fédérale à financer tous les domaines de la science fait l’objet d’inquiétudes similaires : une baisse de 819 millions de dollars est demandée. Cela reviendrait à une réduction de 11% de son budget total se traduisant notamment par une réduction de 14% dans le secteur de l’éducation et de la formation professionnelle, et une réduction de 11% pour la recherche et les activités reliées à la recherche.

Le projet détaillé de budget pour l’année fiscale 2018 du Président Trump confirme les orientations budgétaires de la Maison Blanche qui, dans son ensemble, souhaite réduire la dépense publique fédérale de la recherche. Toutefois le budget pour l’année fiscale 2017 adopté par un Congrès à majorité Républicaine montre que celui-ci est prêt à adopter une position divergente à celle de la Maison Blanche.


Rédacteurs
- Coline Morise, Stagiaire, stagiaire-coop@ambascience-usa.org
- Natan Leverrier, Attaché adjoint pour la Science et la Technologie, deputy-coop@ambascience-usa.org

Sources
https://www.aip.org/fyi/2017/trump-budget-slashes-science-confrontation-congress-looms?utm_medium=email&utm_source=FYI&dm_i=1ZJN,4YHYU,O83086,IUF1F,1
https://www.aip.org/fyi/2017/congress-stands-science-final-budget-deal
https://www.france-science.org/Tumulte-et-fracas-dans-les-rangs.html
https://www.nsf.gov/pubs/2017/nsf17057/nsf17057.pdf
https://www.aip.org/fyi/2017/final-fy17-appropriations-national-institutes-health
https://www.aip.org/fyi/2017/final-fy17-appropriations-doe-applied-energy
https://www.rdmag.com/article/2017/03/trumps-first-budget-proposes-big-changes-science-research
http://www.sciencemag.org/news/2017/05/how-science-fares-us-budget-deal
https://www.nsf.gov/pubs/2017/nsf17057/nsf17057.pdf
https://www.washingtonpost.com/news/to-your-health/wp/2017/05/22/trump-budget-seeks-huge-cuts-to-disease-prevention-and-medical-research-departments/
https://www.aip.org/fyi/2017/trump-budget-slashes-science-confrontation-congress-looms?utm_medium=email&utm_source=FYI&dm_i=1ZJN,4YHYU,O83086,IUF1F,1
https://www.aip.org/fyi/2017/congress-stands-science-final-budget-deal
https://www.aip.org/fyi/2017/final-fy17-appropriations-national-institutes-health
https://www.aip.org/fyi/2017/final-fy17-appropriations-doe-applied-energy