Le E-learning de plus en plus populaire

, Partager

D’après une récente enquête réalisée en partenariat entre The College Board et le Sloan Consortium (la plus importante association d’établissements utilisant les formations en ligne), le E-learning connaît un succès grandissant aux Etats-Unis. A la rentrée 2005-06, 3.2 millions d’étudiants s’étaient inscrits à au moins un cours en ligne auprès d’un établissement sanctionnant ses formations par un diplôme. Et ce nombre a doublé en 3 ans !
Cette enquête, réalisée sur plus de 2.200 universités américaines, montre que 6 directeurs de programme sur 10 estiment que le E-learning est un élément clef à inclure dans les stratégies de long terme des établissements d’enseignement supérieur. Aujourd’hui, pratiquement toutes les universités de 15.000 étudiants et plus offrent quelques cours en ligne (dont 2/3 proposent des programmes complets, contre un sur six pour plus petits établissements - de 1.500 étudiants ou moins). Les Community Colleges s’impliquant particulièrement dans ce style de pédagogie, ces dernières proportions pourraient rapidement changer, et cela malgré quelques appréhensions du fait de l’autodiscipline nécessaire pour réussir à suivre ces formations.
Sans grande surprise, la plupart des étudiants inscrits en ligne se trouve être des adultes ou bien des étudiants "non traditionnels". A l’évidence, ce mode d’apprentissage attire surtout un public pour lequel les formations dispensées classiquement manquent de flexibilité.

D’après l’enquête, la moitié des inscriptions se fait par l’intermédiaire des Community Colleges (établissements d’enseignement supérieur proposant des formations professionnelles en 2 ans), et seulement 13% via les universités de recherche. 80% des inscriptions sont effectivement en niveau undergraduate (1er cycle universitaire et formations en 2 ans), ce qui explique l’intérêt plus marqué des Community Colleges pour ces formations.
La directrice des programmes "Online" offerts par University of Massachusetts n’est pas surprise de la popularité de ce mode d’apprentissage. Dans son établissement, les inscriptions en ligne ont augmenté de 23% sur un an (soit un total de 24.000 étudiants en 2006). Pour beaucoup d’étudiants undergraduate, c’est une possibilité très flexible de compléter leurs crédits.
Elle explique également que pratiquement tous les enseignants impliqués dans des classes de E-learning ont également en charge des cours de forme traditionnelle, ce qui leur permet d’apprécier les avantages et inconvénients des deux méthodes. Le E-learning permet par exemple à certains élèves n’osant habituellement pas prendre la parole de s’exprimer librement.
Le E-learning reste cependant désapprouvé par une majorité d’enseignants qui le considèrent comme un outil d’apprentissage qui dévalorise le rôle du pédagogue.

Source :


- E-news : http://insidehighered.com/news/2006/11/10/online
- Pour télécharger l’étude "Making the Grade : online Education in the United States, 2006"
http://www.sloan-c.org/publications/survey/index.asp

Rédacteur :

Marie Parsy : universites.vi@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….