Le GPS américain se dope pour rivaliser avec Galileo

, Partager

L’armée américaine s’efforce de moderniser son positionnement en matière de navigation par satellites avec de nouvelles technologies toujours plus innovantes dans le but de contrecarrer son rival européen Galileo qui vient de se voir débloquer des fonds en vue de son déploiement en 2013. Afin de maintenir leur leadership dans le secteur économique et militaire, les Etats-Unis annoncent ainsi réaliser une nouvelle génération d’instruments de positionnement par satellites encore plus performants : le GPS III.

Ce nouveau système de navigation sera doté d’une transmission plus puissante, d’un signal de positionnement de meilleure qualité, d’une plus grande résistance aux brouillages et d’une capacité de localisation encore plus précise. Il sera composé d’une constellation de 32 satellites dont la première série de lancement est prévue fin 2013.

Le Pentagon prévoit un accès gratuit pour les entreprises réalisant tout récepteur GPS pour des fonctions civiles telles que les systèmes de transports publics ou maritimes. Mais devant la concurrence européenne et les perspectives ambitieuses de Galileo, l’armée américaine cherche déjà d’autres moyens pour imposer son projet. En juillet dernier, elle a notamment fait un appel d’offres de 1.8 milliards de dollars aux entreprises susceptibles de faire un premier acompte pour les 8 premiers satellites de la série GPS III.

Pour en savoir plus, contacts :

Space Daily, 26/11/2007 - http://www.gpsdaily.com/reports/US_plans_GPS_satellite_navigation_upgrade_to_rival_EU_999.html
Code brève
ADIT : 52114

Rédacteur :

Emmanuel de Lipkowski cnes@ambafrance-us.org - François Didelot cnes.mst@ambafrance-us.org - Corinne Merzeraud assistant.cnes@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….