Le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris était à Chicago pour rencontrer les représentants des grands musées, aquarium et zoo

, Partager

Le Musée National d’Histoire Naturelle réalise une mission d’une semaine aux Etats-Unis

Le Muséum est responsable de la conservation d’un patrimoine de 68 millions de spécimens. Ces spécimens comprennent des centaines de milliers de plantes vivantes et environ 3 500 animaux vivants. Le MNHN est composé de 12 sites en Île-de-France et en région, dont des jardins botaniques, un zoo, ainsi que des galeries scientifiques.
Le MNHN fait partie d’un regroupement informel baptisé G12. Chaque année, six muséums européens (Paris, Londres, Berlin, Copenhague, Leiden, Bruxelles) et six nord-américains (Smithsonian, Los Angeles, Chicago, New York, Denver, Toronto) se réunissent. Leur projet commun « One world collection » a pour objectif de démontrer l’utilité de grandes collections d’histoire naturelle comme support de recherche et d’appui aux politiques publiques. Ces 12 muséums abritent à eux seuls 500 millions de spécimens, soit environ 40% des collections naturalistes mondiales.

La délégation parisienne a rencontré les principaux muséums, zoo et aquarium de Chicago

Les objectifs fixés par le Président du MNHN pour sa venue à Chicago étaient d’accroître l’attractivité du Museum vis-à-vis des touristes américains, d’établir et de renforcer les partenariats avec les institutions de Chicago, et d’échanger avec les homologues américains sur les moyens mis en œuvre pour rendre ces lieux plus attractifs au grand public, notamment les jeunes.
Le Muséum de Paris a eu l’occasion de rencontrer les dirigeants de ses institutions à Chicago : le Field Muséum, le Lincoln Park Zoo, le Shedd Aquarium et le Museum of Science and Industry.

Ces rencontres ont également permis de discuter de l’importance du rôle social et sociétal des Muséums, vecteurs du savoir. Les activités de sensibilisation auprès du jeune public, notamment sur les questions de protection de la biodiversité, ainsi que les activités d’inclusion des communautés défavorisées ont été discutées.
De gauche à droite : Pierre Dubreuil (Directeur général délégué du MNMH), Richard Lariviere (Président du Field muséum), Bruno David (Président du MNMH), James Dat (Attaché Scientifique du consulat de Chicago), et Mégane Chesné (Attachée Scientifique adjointe du consulat de Chicago)

Une réception en l’honneur du MNMH a été organisée à la Résidence

Le Consul Général et la Mission Scientifique à Chicago ont organisé une réception en l’honneur du Président, Bruno David, et du Directeur Général Délégué, Pierre Dubreuil, à la Résidence. Des administrateurs des musées de la Ville, des représentants de la Ville, des chercheurs des principales universités de Chicago et des entrepreneurs étaient présents.

La délégation du MNMH a débuté sa visite à Chicago, qui s’est ensuite poursuivie à St Louis et à New York. Les rencontres effectuées ont permis de renforcer les partenariats existants, en particulier avec le Field Muséum, ainsi que le jardin botanique de St Louis. Cette visite a également été l’occasion d’échanger avec de potentiels nouveaux partenaires sur leurs missions et leur mode de fonctionnement, ainsi que sur la possibilité de collaborer sur des programmes de recherche et d’échanger des expositions temporaires. Enfin, le Président du MNMH a rappelé sa volonté de travailler plus étroitement avec le réseau diplomatique et ainsi participer au rayonnement de l’excellence culturelle et scientifique française.