Le Pentagone finance des travaux de recherche en neuroscience et IA

, Partager

Le programme Biologically-Inspired Cognitive Architectures mis en place par la Defense Advanced Research Projects Agency ( DARPA ) finance aujourd’hui 15 institutions et entreprises qui se partagent dès la première année plus de $9,5 millions. L’objectif global du programme est de mieux comprendre comment une décision est prise au niveau cérébral afin de mettre au point des systèmes qui puissent aider les soldats sur les champs de bataille du futur.
Les projets de recherche développés en neurosciences et psychologie cognitive couvrent des domaines technologiques et fondamentaux, qui vont des technologies d’imagerie fonctionnelle de l’activité du cerveau (par exemple par résonance magnétique nucléaire) jusqu’aux théories émergentes intégrant le rôle des émotions.
Un des projets financés par le DARPA, réunissant l’Université de Harvard, le Massachusetts Institute of Technology et l’Université Carnegie Mellon sera lancé début novembre à San Diego. Psychologues et chercheurs en neurosciences et en informatique utiliseront des jeux de rôle pour tester leurs théories.
Le programme finance aussi des travaux de robotique, par exemple la course Grand Challenge (voir BE Etats-Unis numéro 5 : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/30086.htm ) pour laquelle Stanford s’est récemment vu remettre deux millions de dollars.
L’objectif du Pentagone est de pouvoir in fine impliquer un nombre réduit de soldats dans les futurs conflits. Les ordinateurs pourraient interpréter des données du champ de bataille provenant de satellites et de capteurs physiques et chimiques, permettant aux commandements de n’intervenir que sur les décisions clé ou permettant de guider des véhicules sans soldats sur des zones de combat.

Source :

San Francisco Chronicle, 27 octobre 2005

Rédacteur :

Peggy Rematier, vi.sdv@consulfrance-sanfrancisco.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….