Le Président Obama procède à une "réforme complète" de la FDA

, Partager

A la demande des principales associations de consommateurs américaines (CSPI, Center for Science in the public interest , Consumers Union…) ainsi que des représentants de l’industrie agroalimentaire du pays (Grocery Manufacturers associations…), le président Obama s’était engagé en janvier dernier, à une "réforme complète" de la FDA, Food and Drug Administration, agence américaine pour la réglementation des denrées alimentaires et des médicaments. C’est dans une optique de changement de gouvernance que le président a nommé le 16 mars dernier le Dr Margaret Hamburg à la direction de la FDA, en remplacement d’Andrew von Eschenbach et le Dr. Joshua Sharfstein dans les fonctions de directeur adjoint. Hamburg et Sharfstein ont tous deux exercé la fonction de commissaire pour la santé à New York et Baltimore respectivement. Issus du milieu médical, ils ont tous deux une bonne connaissance du milieu pharmaceutique notamment dans sa composante R&D.

La FDA a été sévèrement critiquée ces derniers temps en raison de plusieurs scandales sanitaires, dont le dernier relatif à la toxi-infection alimentaire à salmonelles incriminant du beurre de cacahouète contaminé, et ayant entraîné la mort de 9 personnes et l’hospitalisation de plus de 500. Les dysfonctionnements seraient principalement à attribuer au manque de moyens et de personnels de cette agence. Selon un représentant de l’association GMA, les délais entre les inspections sur les sites industriels sont trop longs (une fois tous les quatre à dix ans !).

La transparence des résultats des contrôles et essais menés par la FDA a également souvent été remise en cause. Chaque année, des dizaines de médicaments sont retirés du marché pour leur dangerosité, alors qu’ils avaient "passé" les différentes étapes de l’évaluation sanitaire. A titre d’exemple, le médicament Vioxx (Merck), préconisé contre l’arthrite, aurait provoqué, depuis 1999 aux Etats-Unis, près de 160.000 crises cardiaques et attaques cérébrales et serait à l’origine de 27.785 cas de décès. Il a été retiré des pharmacies en 2004, alors que les rumeurs de dangerosité commençaient à se propager.

La FDA a également été stigmatisée pour ses liens avec les grandes firmes. Un article de l’Institute Science in Society (ISIS) de Londres rapporte le déclenchement d’une vive polémique suite à la publication par l’Union of Concerned Scientists (UCS) d’un sondage démontrant une influence politique omniprésente de la FDA sur les scientifiques et leurs travaux. L’article "FDA Under Fire for Corporate Links that Compromise Science", publié en ligne le 1 Septembre 2006 sur http://www.i-sis.org.uk/FDACorporateLinks.php rapporte que le sondage a été envoyé à 5918 scientifiques de la FDA parmi lesquels 997 ont répondu. Près d’un cinquième de ces scientifiques (18,4%) affirment "qu’il leur a été demandé pour des raisons non-scientifiques d’exclure ou de modifier des données techniques ou des conclusions dans les documents de la FDA". Les conflits d’intérêt ont miné la crédibilité de la FDA si bien que plusieurs scientifiques de cette agence se sont mobilisés pour adresser un courrier au président Obama demandant son intervention pour réformer cette institution "fondamentalement brisée".

Ces nouvelles nominations, largement saluées par l’industrie agroalimentaire et les associations de consommateurs du pays, pourraient influencer positivement le vote du Sénat. L’association des industries agroalimentaire, Grocery Manufacturers Association (GMA), a d’ores et déjà déclaré que la nomination par le Président de ces deux professionnels de la santé publique était un signe évident de la nouvelle administration pour recadrer les priorités et les méthodes d’évaluation de la FDA.

L’organisation de consommateurs CSPI a insisté sur le fait que la FDA devait améliorer les procédures, principalement dans les domaines de la sécurité alimentaire et de la nutrition. Plusieurs organisations de consommateurs, dont la CSPI et la Consumers Union, ont plaidé pour l’augmentation du budget alloué à la FDA, qui devrait passer à 1 milliard de dollars au lieu des 662 millions prévus pour 2009 par l’administration Bush.

Source :


- New Leaders at FDA 15/03/2009 : http://www.cspinet.org/new/200903141.html
Intoxications alimentaires par des bactéries pathogènes : un réel problème aux Etats-Unis, 23/01/2009 - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/57448.htm
- Obama picks Hamburg to head FDA, 16/03/2009 - http://www.foodproductiondaily.com/Quality-Safety/Obama-picks-Hamburg-to-head-FDA
- Obama pledges ’complete review’ of FDA 03/02/2009 - http://www.foodnavigator-usa.com/Legislation/Obama-pledges-complete-review-of-FDA
- Why the FDA Has an Incentive to Delay the Introduction of New Drugs - http://www.fdareview.org
- FDA Under Fire for Corporate Links that Compromise Science - 01/09/2006 - ttp ://http://www.ucsusa.org/news/commentary/new-fda-head.html

Rédacteur :

Lila Laborde deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org, Adèle Martial : attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….