Le Space Warfare Center décidé à diversifier ses missions

, Partager

Le centre de l’U.S.AirForce dédié aux agressions et aux guerres spatiales souhaite adapter certaines technologies militaires à des besoins civils, dans des domaines d’applications touchant la sécurité nationale ou la gestion des catastrophes naturelles. Afin d’appuyer sa nouvelle orientation un nouveau nom a été attribué au centre, le SIDC (Space Innovation and Development Center). Le réseau Web Warn utilisé par les troupes militaires pour cartographier les zones probables d’impact de missiles lors d’agressions extérieures, pourrait par exemple être utilisé pour dresser des cartes des zones d’évacuation prioritaires lors de catastrophes naturelles, plus précises que celles fournies actuellement. De même le SIDC a commencé à travailler sur une plus grande implication des organisations non militaires au sein de la quatrième édition du "Schriever war game" (simulation à grande échelle de conflits organisé par l’USAF) ayant lieu en mars 2007. Ce taux de participants civils jamais atteint jusqu’alors permettrait d’analyser la façon dont les militaires peuvent travailler avec les agences civiles en cas de crise grave sur le territoire américain. Un autre cas d’application consisterait par exemple à tenter d’améliorer les réactions en cas de chute météoritique dense, en alertant les centres concernés.

Source :

Spacenews, 08/05/06

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org
Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org
Timothée Verwaerde, cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….