Le Texas Medical Center en recherche d’une reconnaissance internationale dans le transfert technologique

, Partager

Le Texas Medical Center

Créé en 1945, le Texas Medical Center (TMC) est reconnu pour être le plus grand complexe médical au monde avec l’une des densités d’institutions de soin, de recherche scientifique et de transfert de technologie les plus importantes (cf. le § « Le Texas Medical Center en chiffres » en fin d’article). Le TMC est un organisme parapluie sous lequel s’abritent 21 hôpitaux de renom, 14 organisations de support médical, 10 institutions académiques, 8 institutions à la fois académiques et de recherche, 7 programmes d’infirmière, 3 organisations de santé publique, 3 écoles médicales, 2 écoles de pharmacie et une faculté de médecine dentaire. Situé près du centre de la ville de Houston, le TMC s’étend sur plus de 5 millions de mètres carrés et loue pour 1$ par an ses espaces à ses membres.

Pendant des années, la mission du TMC s’est cantonnée à la gestion des espaces communs (parkings, sécurité, etc.). A son arrivée à la tête du Texas Medical Center en 2012, le Dr. Robert Robbins a tenu à élargir cette mission à de nouvelles activités : développer les recherches conjointes entre institutions membres et faire du TMC une plaque tournante pour l’innovation technologique au service de la santé ainsi qu’un hub d’affaires pour les entreprises du secteur [1].

Pour atteindre son but, le Dr. Robbins et son équipe ont mis en place des instituts regroupant les forces vives du TMC autour de 5 thématiques : la politique de santé, la génomique, la médecine régénérative, les essais cliniques et l’innovation [2]. L’Institut TMC Innovation a été créé après avoir constaté le déficit de transfert technologique au sein du TMC par rapport à son potentiel. Cet institut héberge quatre programmes : TMCx, TMCx+, TMC Biodesign et JLABS@TMC. Il est intéressant de noter que le TMC ne prend aucune participation sur les entreprises qu’il incube et n’attend aucun retour financier de leur part.

4 programmes dédiés à l’innovation

  • Ouvert en octobre 2014 [3], l’accélérateur TMCx est un programme conçu pour permettre à de très jeunes entreprises de développer leurs concepts innovants. Ces startups naissantes, retenues après un processus très sélectif (21 lauréats pour 270 dossiers), ont accès à une large panoplie de médecins et d’experts scientifiques de premier rang sur un même campus, à titre gratuit. Il est de plus fourni à ces entrepreneurs en sciences de la vie et « digital health » : bureaux, espaces de réunions, programmes de formation, un noyau d’experts commerciaux et juridiques ainsi qu’un réseau de conseillers et d’investisseurs potentiels [4] [5]. La première édition du programme a regroupé 21 startups du monde entier pendant 6 mois et s’est conclue le 10 septembre 2015 par une journée de présentation/démonstration de leurs technologies [6]. La prochaine édition commencera en janvier 2016 et le dépôt des candidatures s’arrête le 15 novembre 2015.
  • TMCx+, situé physiquement à côté de l’accélérateur TMCx, fournit les éléments essentiels nécessaires aux entreprises ayant passé la phase d’accélération et ayant souvent trouvé des financements (grâce à des business angels par exemple) pour finaliser leurs offres de produits et services [7]. Parmi ces éléments essentiels, on retrouve des espaces de bureau privatifs et sécurisés, un wifi hautement sécurisé, des salles de meeting privatives, etc. ; tout cela pour un loyer bien en dessous du marché local. En outre, les entreprises de TMCx+ ont un accès complet à tous les événements de l’accélérateur TMCx, ce qui permet de créer des liens entre les entreprises des deux programmes, les entreprises du TMCx+ pouvant alors servir de mentor aux entreprises du TMCx.
  • Plus en amont dans l’innovation, le programme TMC Biodesign [8] permet de réunir des innovateurs talentueux de milieux très différents (ingénierie, médecine, affaires, informatique, recherche, etc.) pour apporter des solutions novatrices aux problèmes les plus importants des services de santé. Les lauréats reçoivent une bourse de 90.000,00 dollars sur un an. Ils travaillent en groupe et doivent identifier au cours des six premiers mois de leur bourse des besoins non encore satisfaits concernant les dispositifs médicaux ou la santé numérique [9] [10]. Pour cela, ils ont à leur disposition un accès à l’ensemble des sites cliniques du TMC. Les six mois restants sont utilisés afin d’inventer des solutions nouvelles et avant-gardistes avec le support des experts et des ressources du TMC [11].
  • Le programme JLABS@TMC est issu d’une association entre le TMC et Johnson & Johnson Innovation, LLC. JLABS [12] est un réseau d’incubateurs qui fournissent aux sociétés émergentes la possibilité d’être accueillies dans une grande entreprise sans aucun investissement en capital. Les résidents des JLABS ont accès, sur du court terme, à une infrastructure de pointe clé en main, comprenant des paillasses modulaires sèches ou humides et des espaces de bureaux. Après San Francisco, Boston, et San Diego, Houston est le quatrième site retenu aux Etats-Unis pour la création d’un JLABS [13] [14] [15]. Le TMC hébergera le JLABS de Houston. Les locaux sont en cours de construction et se situeront à côté du TMCx et TMCx+ afin d’améliorer la cohérence d’innovation au sein du TMC. Le JLABS@TMC sera inauguré au premier trimestre 2016 et ouvrira ses portes à 50 jeunes entreprises prometteuses dans le domaine des sciences de la vie. L’appel à candidature vient d’être lancé et se termine le 18 janvier 2016 [16].

Vision future

Les ambitions du TMC ne s’arrêtent pas là [17] : le Dr Robert Robbins et son équipe ont dévoilé récemment un projet conceptuel [18] sur un espace d’environ 12 hectares regroupant un centre de congrès, un hôtel, des commerces et des espaces de vie mais surtout un campus de recherche collaborative entre l’Université du Texas Health Science Center à Houston, l’Université Texas A&M Health Science Center, l’Université du Texas MD Anderson Cancer Center et le Baylor College of Medicine [19] [20]. D’autre part, des bâtiments seront réservés à de grandes entreprises du domaine en particulier à des compagnies pharmaceutiques – actuellement absentes au Texas – ou à de grandes entreprises innovantes telles que Google ou Apple. Ce projet, dénommé Texas Medical Center | 3 « Innovation Campus » (TMC3), a déjà franchi plusieurs étapes importantes permettant de penser que le campus du TMC3 verra effectivement le jour. Son coût global sera de plusieurs milliards de dollars. A son ouverture dans 4 ou 5 ans, le TMC3 sera en position de rivaliser avec Londres, Shanghai, Boston, San Francisco et Singapour.

Le Texas Medical Center en chiffres

- 7,2 millions de patients par an. C’est 2 fois la population de Los Angeles et 3 fois la population de Houston.
- 106.000 employés. C’est plus que Exxon, Apple ou Google.
- 5.000 docteurs en médecine – 15.000 infirmiers – 17.500 enseignants – 50.000 étudiants – 5.700 chercheurs.
- 7.000 lits
- 25.000 naissances par an, soit 1 naissance toutes les 20 minutes
- 171.000 chirurgies par an, soit une chirurgie toutes les 3 minutes
- Numéro 1 mondial pour les chirurgies du cœur


Rédacteurs :
- Robin Faideau, Attaché adjoint pour la Science et la Technologie, Houston, robin.faideau@ambascience-usa.org
- Christian Turquat, Attaché pour la Science et la Technologie, Houston, christian.turquat@ambascience-usa.org