Le budget Recherche et Développement (R&D) de l’année fiscale 2015

, Partager

A la fin de l’année fiscale, le 30 septembre 2014, le congrès américain a adopté une "continuing resolution" permettant de prolonger le financement des agences fédérales pour le dernier trimestre de l’année civile 2014. La loi relative au budget 2015 a elle été signée par le Président le 17 décembre 2014. Cette loi permet pour l’année fiscale 2015 un financement de la R&D de toutes les agences fédérales sauf une, le département de sécurité intérieure, pour laquelle un financement a été attribué jusqu’au mois de février.

Cette loi Omnibus (qui traite de l’ensemble du budget en une seule loi) prévoit un budget de 1100 milliards dont 137,6 milliards de dollars pour le financement des activités de R&D des agences fédérales, cette légère revalorisation de 1,7% permettant de compenser l’inflation.

La répartition entre recherche fondamentale, recherche appliquée, développement expérimental et grands instruments évolue peu par rapport à l’année 2014. La part consacrée au développement, très liée au financement du "Departement of Defense" (DoD), est en baisse depuis 2010, et passe de 49,9% à 49,3% pour l’année 2015, représentant 67,8 milliards de dollars. Les financements alloués à la recherche fondamentale et la recherche appliquée, sont respectivement de 32,2 et 35 milliards, en légère progression, tout comme les dépenses pour les grands instruments (2,5 milliards).


Evolution des budgets R&D de défense et hors défense au cours des 10 dernières années
Crédits : MS&T avec les données centralisées par AAAS


Pour l’année 2015, le DoD demeure le premier destinataire des fonds fédéraux pour la recherche. Son financement a fortement diminué au cours du premier mandat du Président Obama et s’est stabilisé depuis sa réélection (figure 1). Les crédits alloués à la défense connaissent une progression de 1,3%, celle-ci est due à un soutien accru (+4,3%) au "DoD’s Science and Technology Program" qui correspond à la partie la plus orientée recherche de la R&D du DoD. Le budget de la recherche fondamentale de la défense atteint ici un sommet par rapport aux 30 dernières années.


Répartition du budget R&D 2015 par agence fédérale
Crédits : MS&T avec les données centralisées par AAAS


Les "National Institutes of Heath" (NIHs) sont, avec 30,3 milliards (+0,5%), les principaux bénéficiaires de l’enveloppe consacrée à la santé. Cependant, seul le "National Institute on Aging", la recherche sur Alzheimer et l’initiative BRAIN voient leur dotation augmenter au-dessus du seuil d’inflation.

La R&D du département de l’énergie voit son budget augmenter de 3,1%, atteignant 11,7 milliards, sous l’effet d’une hausse des financements de la "National Nuclear Security Administration" (NNSA). Pour les autres domaines, le budget a peu évolué malgré la réorientation souhaitée par le Président Obama vers les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique plutôt que vers les énergies fossiles.

Concernant la NASA, alors que l’administration avait proposé une baisse de son budget, celui-ci progresse de 2,1% et cette tendance profite à quasiment l’ensemble de ses programmes. De même la "National Science Fondation" (NSF) a reçu une dotation en progression de 2,4%, les parlementaires soutenant en particulier les activités en neurosciences.

Si le budget de la R&D est globalement préservé, on constate peu d’évolution compte tenu du taux d’inflation, les différentes agences fédérales conservant une capacité similaire de financement de leurs activités.

Sources :


- Analyses de l’American Association for the Advancement of Science
* http://www.aaas.org/news/new-spending-bill-leads-modest-growth-federal-rd-funding
* http://www.aaas.org/news/additional-details-st-funding-omnibus
* http://www.aaas.org/news/look-rd-funding-fy-2015-omnibus
- Tableau récapitulatif des financements
* http://www.aaas.org/sites/default/files/15p%20Omnibus%20Budget%20Table.png
* http://www.aaas.org/sites/default/files/15p%20Omnibus%20R%26D%20Table.png

Rédacteurs :


- Clement Lefort deputy-coop@ambascience-usa.org
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….