Le budget de la NASA en nette hausse en 2016

, Partager

Le président Obama a signé le 18 décembre 2015 la loi établissant le budget fédéral pour l’année fiscale 2016, incluant celui de la NASA. L’agence spatiale américaine obtient un budget de 19 285 M$, soit 1 285 M$ de plus que l’année passée et 785 M$ de plus que la requête présidentielle initiale (augmentation de plus de 7 %).

Ventilation du budget de la NASA 2016 :

  • 5 589,4 M$ : Divers (Education / Sécurité, sûreté, assurance qualité / Inspection générale / Construction, Environment Compliance annd Restoration)
  • Opérations spatiales (incluant ISS), 27%
  • Science (y compris observation de la Terre), 30%
  • 640 M$ Aéronautique, 3%
  • 4 030 M$ Exploration, 21%
  • 686,5 M$ Technologies spatiales, 4%
Forte augmentation globale du budget des postes « Exploration » et « opérations spatiales »


Le budget alloué pour l’ensemble de ces deux postes a augmenté de plus de 10 % en 2016 par rapport à 2015 (le budget spécifique dédié au Commercial Crew a basculé en 2016 du poste « Exploration » au poste « Opérations commerciales). Pour la première fois depuis son lancement en 2010, le Congrès a voté un budget à la hauteur de la requête présidentielle pour le Commercial Crew Program , soit 1 243,8 M$ une hausse de plus de 50 % par rapport au budget pour l’année fiscale 2015. Au travers de ce programme, les Etats-Unis entendent s’affranchir de la Russie pour l’envoi de leurs astronautes en orbite.

L’enveloppe du programme de développement du Space Launch System est une nouvelle fois en augmentation. Elle s’établit pour 2016 à 2 000 M$, en hausse de plus de 17 % par rapport à 2015 (et près de 50 % par rapport à la requête présidentielle initiale pour 2016 sous l’action du Congrès). Un budget de 1 270 M$ est alloué au développement de la capsule Orion, en hausse de plus de 6 % (près de 16 % par rapport à la requête présidentielle initiale pour 2016 du fait de l’action du Congrès). Il est à noter que le texte de budget impose à la NASA d’utiliser la totalité des fonds alloués à ces deux programmes.

Augmentation du budget du poste « Science »

Les principales évolutions pour les sous-rubriques de ce poste sont positives :

  • budget de 1 921 M$ pour les « sciences de la Terre » (hausse de 8 % par rapport à 2015) ;
  • budget de 1 631 M$ pour les « sciences planétaires » (hausse de 13 %) ;
  • budget de 730,8 M$ pour « l’astrophysique » (hausse de 7 %) ;
  • budget de 620 M$ pour le « James Webb Space Telescope » (baisse de 4 %) ;
  • budget de 649,8 M$ pour « l’héliophysique » (baisse de 2 %) ;
  • budget de 42 M$ pour « l’enseignement » (baisse de 12 %) ;

L’augmentation du budget alloué aux « sciences de La Terre » illustre la volonté des autorités américaines de créer un « programme d’imagerie terrestre durable et multi décennal » incluant en particulier le développement et le lancement du prochain satellite Landsat, mais aussi leur souhait de transférer à la NASA certaines responsabilités de la NOAA en matière d’observation de la Terre.

Le congrès a voté un budget de 175 M$ pour la mission Europa (étude d’un satellite naturel de Jupiter qui pourrait abriter un océan sous sa croûte glacée), avec un lancement de la sonde orbitale et de l’atterrisseur pour 2022.

Il est à noter que le budget ne présente pas de ligne spécifique pour l’ Asteroïd Redirect Mission , dont l’objectif est d’arracher une partie d’un astéroïde qui serait ensuite placée en orbite lunaire pour que des astronautes le visitent à l’horizon 2025. Le budget alloué à la mission, est réparti sur plusieurs lignes budgétaires.


Rédacteur :
- Léa Cathelin, Stagiaire en politique spatiale, Bureau du CNES aux Etats-Unis, stagiaire-cnes@ambascience-usa.org