Le cerveau, généralités et dérèglement

, Partager

Le cerveau, siège de nos émotions, de nos pensées, de nos réflexions, de notre identité, … nous permet de percevoir et de découvrir le monde qui nous entoure. C’est le quartier général du système nerveux central. Plus de 10 milliards de cellules transmettent et reçoivent des messages des différentes parties de l’organisme. Il contrôle tous nos mouvements et pensées. Bien qu’il ne représente que 2% du poids du corps, il consomme 20% de l’énergie produite.
Il est formé de deux hémisphères cérébraux symétriques, du cervelet, du bulbe rachidien, du mésencéphale et de la protubérance annulaire. Le bulbe a pour fonction de transmission des influx nerveux entre la moelle épinière et les hémisphères cérébraux. Le cervelet sert de coordinateur des mouvements.

Le cerveau est un organe complexe formé de matière (ou substance) grise et blanche. On peut distinguer les deux hémisphères cérébraux, le cervelet situé dans la fosse postérieure et le tronc cérébral, qui le relie à la moelle épinière.
La matière grise contient les noyaux des neurones et se situe à la surface du cerveau et dans les noyaux gris centraux (thalamus, noyaux caudés, etc.). C’est le siège de toutes nos actions, pensées, sensations, etc.
La matière blanche est formée des axones, prolongations des neurones. Ses fibres sont les autoroutes de l’information. Elles sont entourées d’une couche de myéline, substance graisseuse formée de cellules gliales. Celle-ci accélère la transmission des influx nerveux le long des axones.
Le cerveau est entouré du liquide céphalo-rachidien, qu’on retrouve également dans ses ventricules et ses citernes. Ce liquide sert d’amortisseur et de protecteur du cerveau.
Il arrive un moment où le cerveau est affecté par certaines pathologies, dont les maladies neurologiques. Les affections qui touchent les cellules nerveuses sont très variées dans leur mode d’expression.

Des médecins américains de l’université de l’Oregon (Portland) ont, à la mi-décembre 2005, transplanté des cellules souches neuronales dans le cerveau d’un enfant de 6 ans atteint d’une maladie génétique rare, la maladie de Batten. D’après les statistiques, cette affection neurodégénérative concerne environ 2000 enfants dans le monde et se caractérise par une accumulation de pigments d’origine lipidique, curieusement autofluorescents dans les neurones.

Son pronostic est effrayant : cette pathologie mène à la cécité, et à la paralysie avant de mourir. Après un an de réflexion, la Food and Drug Administration a donné, en octobre 2005, le feu vert à ce premier essai clinique. Les scientifiques espèrent que des cellules foetales transplantées, développées par la société StemCells, fabriqueront l’enzyme dont l’absence est responsable de la destruction des neurones.
Un mois après cette transplantation l’enfant est rentré chez lui et semble en bon état. D’autres enfants devaient être transplantés dans le cadre de cet essai, mais depuis aucun résultat n’a été communiqué.

Cette affection, en associant des symptômes de la maladie d’Alzheimer, de l’épilepsie, de la schizophrénie et de l’autisme, est une énigme. Si cet essai répond aux attentes, les avancées seront non seulement essentielles pour les enfants atteints par ce syndrome mais aussi pour les millions de personnes concernées par les autres pathologies.

Source :


- http://www.hdlighthouse.org/research/trials/updates/1346batten.php
- http://www.medicinenet.com/script/main/art.asp?articlekey=64330

Pour en savoir plus, contacts :

http://www.bdsra.org/news/clinical-stemcell.htm
Code brève
ADIT : 41843

Rédacteur :

Sophia Gray assistant-sdv.mst@ambafrance-us.org - Brice Obadia deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org - Hedi Haddada attache-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….