Le demi-échec du lanceur Falcon élucidé

, Partager

L’origine de la fuite de kérosène, qui avait entraîné la destruction en vol du lanceur Falcon lors de son premier tir, a enfin été déterminée suite à une enquête menée par la DARPA (Defense Advanced Research Project Agency). L’erreur humaine qui avait longtemps été envisagée a finalement été écartée au profit d’une cause matérielle. Un écrou en aluminium endommagé serait en effet responsable de la fuite qui a mis le feu au moteur principal juste après que le lanceur Falcon ait quitté le pas de tir. Cette pièce d’aluminium présentait un état de corrosion invisible à l’oeil nu, causé soit par l’humidité et la chaleur présentes sur Omelek Island avant le tir, soit par une réaction de corrosion galvanique initiée suite à la proximité d’une pièce en acier inoxydable. Cet écrou en aluminium va être remplacé par une pièce en acier inoxydable afin d’éviter ce type de réactions. Le prochain tir de Falcon est prévu pour novembre prochain et embarquera des instruments de la DARPA.

Source :

Space.com, 19/07/06 - http://space.com/missionlaunches/060719_falcon1_update.html

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org
Timothee Verwaerde, cnes.mst@ambafrance-us.org
Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….