Le guayule déjà utilisé pour la production de latex pourrait également être valorisé en énergie

, Partager

Le guayule, Parthenium argentatum, est un arbrisseau originaire d’Amérique, adapté aux milieux arides et semi-arides. Il recèle une palette de ressources potentiellement très intéressantes, lipides, terpènes (utilisés contre les termites) et notamment le latex. Une entreprise américaine, Yulex corporation, exploite déjà le latex pour la fabrication de gants chirurgicaux et de préservatifs. Cette entreprise a développé une technologie propre brevetée, pour créer des produits médicaux d’origine biologique à partir de guayule. Le caoutchouc naturel Yulex ® offrirait aux dispositifs médicaux, les caractéristiques d’un caoutchouc naturel complètement exempt d’allergènes, associés à l’allergie au latex de type I. La société Yulex Corporation a obtenu l’approbation de la Food and Drug Administration en avril 2008, pour commercialiser le premier appareil médical fabriqué à base de guayule.

Yulex Corporation et le guayule (vidéo en anglais)
Crédits : woccom


Dernièrement, des chercheurs de l’ARS viennent de montrer que le guayule pouvait également représenter une matière première intéressante pour la production d’énergie. Le chimiste Colleen M. McMahan du centre de recherche de l’ARS d’Albany en Californie, vient d’optimiser une méthode de production de biocarburants à partir de cette plante. Le procédé utilise la bagasse résultant de l’extraction du latex. La technique appelée "organosolv", consiste en un pré traitement visant à augmenter le rendement de la fermentation de la bagasse en éthanol. La bagasse de guayule est particulièrement intéressante pour la production d’énergie, car cette plante possède des parois cellulaires extrêmement riches en cellulose.

De nombreux avantages sont décrits quant à l’exploitation de ce procédé : Il s’avère intéressant économiquement puisque la matière première est un déchet industriel non valorisé jusqu’à ce jour. La production d’énergie produite à partir de la bagasse de Guayule serait équivalente à celle produite à partir de charbon, de l’ordre de 20.000 kJ/kg de bagasse. Non exploitable pour une consommation humaine ou animale, il ne concurrence pas le marché de l’alimentation. Par ailleurs, la production ne serait absolument pas polluante, puisque l’extraction du latex de guayule se fait par broyage (non par saignée de l’arbre), nécessitant l’emploi d’aucun solvant chimique. En outre, le guayule vit dans un écosystème où de nombreuses autres cultures ne pourraient se développer ; sa culture n’entraîne donc pas de compétition au niveau des surfaces au sol. Parmi toutes les plantes cultivées dans le désert du Sud Ouest des Etat Unis, le Guayule serait celle qui nécessiterait le moins d’engrais.

Pour ce projet, le professeur McMahan a collaboré avec d’autres scientifiques de l’ARS de Pennsylvanie et d’Arizona, le chimiste Kevin Holtman et l’ingénieur Akwasi Boateng qui, pour sa part, a orienté ses travaux sur la conversion de la bagasse de Guyaule en biodiésel et en hydrogène. Mcmahan collabore également avec l’entreprise Yulex Biotechnology, Inc, de Hayward en Californie, dans l’objectif de mettre au point des transferts de nouveaux gènes dans les arbustes de guayule afin d’optimiser la production en latex et donc en bagasse.

Source :


- Guayule Go Native With This Promising Biofuel-and Biomedical-Crop, 12/02/09 : http://www.ars.usda.gov/is/AR/archive/feb09/biofuel0209.htm
- http://www.generation-nt.com/fda-approuve-premier-produit-medical-fabrique-partir-caoutchouc-naturel-yulex-newswire-82971.html
- FDA Clears Glove Made from New Type of Latex, 23/04/08 : http://www.fda.gov/bbs/topics/news/2008/new01822.html

Pour en savoir plus, contacts :


- consultez le site Web de l’entreprise Yulex : http://www.yulex.com
- http://www.youtube.com/watch?v=9CM0wkOeWsY
Code brève
ADIT : 58131

Rédacteur :

Lila Laborde : deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org,
Adèle Martial : attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….