Le labour conventionnel n’est plus si conventionnel dans l’Illinois !

, Partager

Pour la première fois, les surfaces plantées en non-labour (33% des surfaces plantées) ont dépassé les surfaces plantées en labour conventionnel (31%) dans l’Etat de l’Illinois.
Ces chiffres sont le résultat de l’étude sur l’érosion des sols et le labour de 2006 effectué par l’USDA. Quatre techniques de travail du sol sont considérées : labour conventionnel (labour qui laisse entre 0 et 15% de résidus de la culture précédente), labour réduit (laisse entre 16 et 30% de résidus), labour de conservation (laisse plus de 30% des résidus) et le non labour.
L’utilisation du non labour est importante surtout pour le soja (51% des champs de soja). Cette pratique est particulièrement bien adaptée pour les agriculteurs qui utilisent du soja OGM résistant au glyphosate. En effet, les plantes adventices sont maîtrisées grâce à l’application d’herbicide. Les surfaces en non labour ont donc augmenté avec l’adoption de ce soja transgénique qui représente aujourd’hui environ 90% du soja aux Etats-Unis et dans l’Illinois.
En ce qui concerne le maïs, le labour conventionnel a tout de même diminué, mais plutôt à la faveur du strip-till, dans le cadre duquel seule une bande très étroite de sol est travaillée. Ceci permet d’avoir une zone où la terre est suffisamment sèche et chaude pour les graines.
Selon Chuck Hartke, directeur du département de l’agriculture de l’Illinois, l’adoption de cette pratique agricole durable permet à l’agriculture de l’Illinois de maintenir sa productivité en assurant la qualité des sols à long terme.
Les pratiques de labour conventionnel ont été largement remises en cause pour leur impact sur l’érosion des sols. On préconise de plus en plus les techniques de labour de conservation ou de non labour pour assurer la durabilité de l’agriculture ; c’est un des grands principes de l’agriculture de conservation. Au-delà de cette raison, les agriculteurs y voient un moyen de réduire le temps de travail et la consommation énergétique, paramètres non négligeables aux Etats-Unis où le coût de la main d’oeuvre et celui de l’énergie deviennent des facteurs limitants.

Source :

http://www.aces.uiuc.edu/news/stories/news3830.html

Pour en savoir plus, contacts :


- Etude sur l’érosion des sols et le labour de 2006 dans l’Illinois :
http://www.agr.state.il.us/newsrels/r1026061.html
- Carte de l’utilisation du labour de conservation aux Etats-Unis
http://www.nrcs.usda.gov/technical/land/meta/m4124.html
- Agricultural Resources and Environmental Indicators, 2006 (USDA) :
http://www.ers.usda.gov/publications/arei/eib16/Chapter4/4.2/
- Agriculture de conservation (FAO) :
http://www.fao.org/ag/ca/fr/index.html
Code brève
ADIT : 40500

Rédacteur :

Claire Notin, deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org - Lucas Guillet, stagiaire.mst@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….