Le manque d’informaticiens : une mauvaise perception des emplois disponibles ?

, Partager

Le professeur Eric Roberts de Stanford (par ailleurs co-président du comité pour l’enseignement de la Association for Computing Machinery - ACM) a donné à l’occasion de la réunion annuelle de la AAAS (American Association for the Advancement of Science) son avis sur la cause du manque d’informaticiens aux Etats-Unis.
Ce manque d’informaticiens est non seulement une complainte des employeurs (qui réclament régulièrement la révision des quotas de visas H-1B par lesquels ils peuvent importer des employés ayant cette qualification) mais aussi une souci dans le milieu universitaire.

La Computing Research Association a ainsi récemment relevé que le nombre de diplômés de masters ou doctorats en informatique baisse très fortement depuis deux ans, tandis que l’intérêt pour l’informatique comme discipline principal en Bachelor a chuté de 70% entre 2000 et 2005 et continue de baisser (plus légèrement maintenant).
La dernière enquête du Higher Education Research Institute montre que -si 18,2% des étudiants envisagent de choisir une discipline liée au management comme majeure, 9,7% le droit ou 13,3% une discipline médicale (biologie, microbiologie et biochimie non comprises)- les disciplines liées à l’informatique (électronique comprise) représentent… 0,5%, les sciences physiques (au sens large) 1,8% et les mathématiques 0,8%.

Selon Eric Roberts cela est dû avant tout à une perception par les étudiants d’un manque de débouchés une fois leur diplôme obtenu, alors que selon lui le nombre d’emploi qualifiés en informatique (pourvus ou non) est aujourd’hui supérieur à ce qu’il était au moment du pic de la bulle dot-com. Le second facteur est à ses yeux le manque d’enseignement de l’informatique au niveau du lycée, les personnes formées en informatique préférant travailler dans le secteur privé plutôt que comme professeurs, la différence de revenu aidant.

On peut aussi relever que les disciplines qui ont la préférence des étudiants… sont celles qui aux Etats-Unis conduisent aux meilleurs revenus… Le gouvernement est donc finalement appelé à la rescousse pour engager un plan volontariste pour pallier à cette déficience du marché.

Source :


- Communiqué de presse de Stanford
http://www.stanford.edu/dept/news/pr/2007/pr-robertsaaas-021407.html
- Low Interest in CS and CE Among Incoming Freshmen
http://www.cra.org/wp/index.php?p=104
- Le site de la réunion annuelle de la AAAS
http://www.aaas.org/meetings/Annual_Meeting/
- Higher Education Research Institute - Findings from the 2005 College Student Survey (CSS) : National Aggregates
http://www.gseis.ucla.edu/heri/PDFs/2005_CSS_REPORT_FINAL.pdf

Rédacteur :

Jean-Philippe Lagrange, attache-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….