Le marché du capital d’amorçage s’est bien porté en 2006

, Partager

Les "business angels" ont investi pour 25,6 milliards de dollars aux Etats-Unis en 2006, soit un montant en augmentation de 10,8% par rapport à 2005 selon le rapport publié récemment par le " Center for Venture Research " de l’Université du New Hampshire.

Au total, ce sont 51.000 projets qui ont été financés grâce à ces investisseurs providentiels qui placent des capitaux directement et personnellement dans les petites et moyennes entreprises, le plus souvent au stade initial de développement d’une entreprise. Plus de 200.000 nouveaux emplois en 2006 découlent directement de ces investissements, soit 4 emplois par projet financé. On recensait 234.000 individus actifs aux Etats-Unis en 2005, Les secteurs les plus soutenus par les business angels ont été les soins à la santé, les logiciels et les biotechnologies qui ont représenté 57% à eux trois des fonds placés. Le rapport précise que 13,8% de ces " anges d’affaires " sont des femmes et que 12,9% des femmes entrepreneurs ont recherché des fonds auprès des business angels.

Ces investisseurs providentiels restent la première source de capital d’amorçage aux Etats-Unis. Cependant les conditions du marché et le fossé que l’on retrouve entre le capital d’amorçage et les étapes suivantes du financement entraînent un engagement de plus en plus important des business angels dans des étapes ultérieurs du cycle financier des jeunes entreprises. Il en résulte une tension accrue pour obtenir des fonds d’amorçage malgré une augmentation des fonds disponibles.

Source :

http://unhinfo.unh.edu/news/docs/2006angelmarketanalysis.pdf

Rédacteur :

Nicolas Gibaud oseo.anvar@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….