Le nombre d’étudiants étrangers admis en master et en doctorat dans les universités américaines augmente pour la troisième année consécutive

, Partager

Un rapport du Council of Graduate Schools publié en août montre que le nombre de d’étudiants étrangers en master et en doctorat qui postulent et/ou sont admis dans les universités américaines est en augmentation.

Ce rapport s’attache tout d’abord au nombre de candidatures d’étudiants étrangers ayant postulé à des programmes de niveau master ou doctorat. Ce chiffre a augmenté de 9% entre 2006 et 2007, ce qui représente un ralentissement par rapport aux 12% relevés l’an passé. Il s’agit cependant d’une évolution positive qui contraste avec les diminutions de 28% puis de 5% relevées en 2004 et 2005. Si ce regain de demandes montre que les étudiants internationaux restent largement attirés par les Etats-Unis malgré une concurrence internationale croissante, 78% des établissements ayant répondu à l’enquête reçoivent toujours moins de candidatures qu’en 2003, le nombre de demandes global ayant diminué de 20% en 4 ans.

L’évolution du nombre d’admissions en master et en doctorat présente une dynamique comparable. En effet, ce nombre a augmenté de 8% en 2007, ce qui représente un ralentissement par rapport aux 12% d’augmentation enregistrés en 2006. Il s’agit cependant d’une amélioration par rapport à l’augmentation de seulement 3% en 2003 et à la diminution de 18% en 2004. Pourtant, le nombre d’étudiants admis est toujours inférieur de 1% au chiffre de 2003.

Bien entendu, ces tendances générales masquent une réalité plus complexe et les résultats varient notamment en fonction de la capacité d’accueil des universités. En effet, les institutions accueillant le plus petit nombre d’étudiants internationaux ont connu les gains les plus importants en matière d’admissions et les gains les plus faibles s’agissant des candidatures. Ainsi, l’augmentation du nombre d’admissions dans les 10 institutions accueillant le plus grand nombre d’étudiants internationaux est de 2% alors que le nombre de demandes dans ces institutions a augmenté de 11%. A l’inverse, les admissions ont augmenté de 13% dans les institutions ne faisant pas partie des 50 institutions recevant le plus d’étrangers, alors que les candidatures ont augmenté de 7% dans ces mêmes établissements.

D’autre part, l’Inde et la Chine sont les pays qui envoient le plus d’étudiants internationaux en master et en doctorat. Les demandes et les admissions concernant les étudiants de ces deux pays, ainsi que du Moyen-Orient, connaissent une augmentation bien supérieure à la moyenne. Par exemple, pour la Chine, on constate une augmentation de 19% pour les demandes et de 24% pour les admissions. Les admissions de candidats Chinois ont augmenté de 38% dans les plus petites institutions contre 8% dans les 10 établissements les plus importants.

Pour l’ensemble des étudiants et des établissements, l’augmentation des demandes est la plus forte dans les sciences de la vie, la gestion et l’ingénierie tandis que l’augmentation des admissions est la plus importante en ingénierie, en sciences de la vie et dans l’enseignement. Encore une fois, on observe des variations selon le nombre d’étudiants accueillis par l’université, puisque les offres d’admission dans les domaines des arts et des sciences humaines par exemple, ont connu une augmentation de 36% dans les 10 plus grandes universités, contre 5% dans les universités les plus petites.

Par ailleurs, le rapport du CGS traite pour la première fois des programmes développés en commun par les universités américaines et les universités étrangères. Ainsi, près de 30% des institutions ont établi des programmes d’enseignement doubles (l’étudiant est inscrit dans à l’université dans chaque pays et reçoit deux diplômes) ou conjoints (programme et diplôme communs) avec des universités étrangères. Plus de la moitié (56%) des 50 institutions recevant les plus d’étudiants étrangers a établi de tels programmes. La plupart de ces programmes sont offerts au niveau master, cependant il existe également des partenariats au niveau doctoral. Ces accords sont principalement conclus avec des universités européennes. Ainsi, près de 40% des institutions offrant des programmes de collaboration, ont établi des partenariats au niveau master avec des universités européennes et 18% ont fait de même au niveau doctoral. La majorité de ces accords ont été conclus par les universités américaines qui comptent le plus grand nombre d’étudiants étrangers. Les matières faisant le plus souvent l’objet de tels programmes sont les affaires et l’ingénierie au niveau master et l’ingénierie et les sciences physiques au niveau doctoral. A l’avenir, ces partenariats vont se développer puisque près de 40% des 50 universités accueillant le plus d’étudiants étrangers et près du quart de l’ensemble des établissements prévoient d’établir de nouveaux accords de collaboration dans les deux années à venir.

Les résultats décrits dans ce rapport se fondent sur le deuxième volet d’une enquête annuelle en trois parties qui analyse les réponses de 160 institutions offrant des masters et des doctorats (Graduate schools) parmi lesquelles figurent 9 des 10 institutions qui accueillent le plus d’étudiants étrangers. La troisième et dernière phase de l’enquête de l’année en cours inclura les chiffres d’inscription réels et sera publiée en novembre.

Source :


- Elizabeth Quill, The Chronicle, Graduate Schools Again Admit More International Students, but Total Still Lags From 2003, 28/08/2007 - http://chronicle.com/daily/2007/08/2007082802n.htm
- Inside Higher Ed, Catching Up in International Grad Students, 28/08/2007 - http://www.insidehighered.com/news/2007/08/28/intl
- Council of Graduate Schools, International admissions rebound continues ; widespread use of collaborative degrees - http://www.cgsnet.org/Default.aspx?tabid=240&newsid440=54&mid=440&&
Rapport : Council of Graduate Schools, Findings from the 2007 CGS international graduate admissions survey phase II : final applications and initial offers of admission, August 2007 - http://www.cgsnet.org/portals/0/pdf/R_IntlAdm07_II.pdf

Rédacteur :

Estelle Bouzat : universites.vi@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….