Le palmarès américain "des états qui entreprennent" - Partie 2/2 : le rôle des états

, Partager

Le catalogue des mesures et des programmes est grand. Chaque état semble également avoir ses cibles et ses priorités : pour certains [2] ce sont les entreprises de niveau 2 (plus d’un million de CA), pour d’autres ce sont les jeunes entrepreneurs (Indiana), pour d’autres encore, c’est la création d’un écosystème propice à l’éclosion de l’innovation (Nevada, Michigan, Virginie occidentale) ou des investissements dans des infrastructures (large bande). Une chose est sûre, les états dépensent davantage de budget et de moyens pour de telles actions : +30% entre 2012 et 2013. L’Ohio, par exemple, a lancé le programme d’accélération technologique "Third Frontier" doté de 2,3 milliards de dollars qui représente un montant au moins aussi élevé que le programme fédéral SBIR de développement technologique des PMEs pour l’ensemble des E.-U. !

Mais dans l’ensemble, comment y voir clair sur toutes ces initiatives et surtout comment évaluer les retombées ? C’est le sens des cinq critères (eux-mêmes subdivisés en sous-critères dont le nombre varie de 7 à 4) mis au point par les auteurs pour hiérarchiser les états et établir un classement :
- Exportations et commerce extérieur
- Entrepreneuriat et innovation
- Climat des affaires
- Accès aux talents
- Infrastructures

Le gagnant est…

Contre toute attente, c’est le Dakota du Nord qui remporte la course, sans doute en raison de ses performances économiques récentes dans l’énergie. Il est suivi par le Texas et l’Utah, ce dernier présentant la caractéristique de figurer parmi les 10 meilleurs états pour les cinq critères dans leur ensemble. La Virginie, l’Etat de Washington et le Maryland sont également en bonne place dans le classement des 12 premiers états qui fait aussi apparaître la Floride, le Colorado, le Nevada, l’Arizona la Géorgie et le Minnesota.

Sur le critère n°2 (entrepreneuriat et innovation), lui-même subdivisé en 6 critères [3] le classement recèle des surprises. On voit en effet apparaître le Maryland en tête, suivi du Colorado, de la Virginie et de l’Utah. Le Massachusetts arrive bon cinquième, devant le Texas, l’état de Washington, l’Arizona, la Géorgie et la Floride. Les autorités locales du Massachusetts, habituées à figurer dans le haut de tous les classements nationaux pour leur écosystème d’innovation, leur performance économique ou la création d’emploi grâce aux startups, devront cette fois faire preuve d’humilité…

Pour conclure

Ce type de classement n’a pas grand intérêt, un simple changement de critères pouvant faire éclater le palmarès et rebattre les cartes des états en concurrence. On relève par exemple que les investissements extérieurs (IDE) ne sont pas pris en compte, il s’agit pourtant d’un indicateur d’attractivité. De même le critère n°2 met-il de côté la question de l’accès aux sources de financement, composante essentielle des écosystèmes d’innovation : présence de capital-risque, banques d’affaires, réseau d’investisseurs providentiels, etc… Il n’est donc pas étonnant que l’on retrouve en tête des états, certes qui font des efforts pour construire un environnement favorable à l’innovation et l’entrepreneuriat, mais qui ne disposent pas encore de forces égales aux écosystèmes de Californie et du Massachusetts.

Beaucoup plus pertinentes dans ce rapport sont les statistiques sur le nouveau paysage de l’entrepreneuriat et les analyses sur le rôle des états. Ces derniers, ne l’oublions pas, ont des compétences économiques locales, à la différence du gouvernement fédéral qui ne possède que des attributions liées au commerce et la monnaie. Même dans un grand pays libéral comme les Etats-Unis, et alors que la sortie de crise tend à modifier la carte économique du pays [4] , c’est donc assurément au niveau des états qu’il convient de suivre les développements de l’innovation et de l’entrepreneuriat.



A lire également :

Le palmarès américain "des états qui entreprennent" - Partie 1/2 : le nouveau paysage de l’entrepreneuriat américain
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/73051.htm



[2] Kansas, Michigan, Floride, Wyoming, Wisconsin, Nebraska et Washington.

[3] Concentration de l’emploi dans les domaines des STEM (sciences, maths, ingénierie, technologie), croissance de l’emploi dans les STEM, pourcentage d’entreprises high-tech, recherche universitaire, taux de naissance des entreprises, croissance de l’auto-entrepreneuriat à temps plein ou partiel.

Sources :

Enterprising states Getting Down to Small Business, Praxis Strategy Group, avril 2013 - http://www.innovationamerica.us/index.php/innovation-daily/29389-us-chamber-study-shows-how-states-are-promoting-small-business-development-and-free-enterprise-l-cape-fear-business-news-wilmington-nc-business-news-brunswick-county-new-hanover-county-pende?utm_source=innovation-daily---your-daily-newsletter-highlighting-global-innovation-news-and-trends&utm_medium=gazetty&utm_campaign=05-06-2013

Pour en savoir plus, contacts :

[4] Voir à ce sujet "La renaissance américaine" par E. Lefeuvre, éditions Léo Scheer (2013).
Code brève
ADIT : 73052

Rédacteurs :


- Antoine Mynard, attache-inno@ambascience-usa.org ;
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….