Le plus grand congrès annuel de la recherche contre le Cancer s’est tenu à Chicago : Les principales Institutions de recherche françaises du domaine étaient sur place

, Partager

Le plus grand congrès annuel de la recherche contre le Cancer s’est tenu à Chicago du 14 au 18 Avril 2018. Près de 20 000 participants américains et internationaux ont assisté aux conférences, aux ateliers et aux présentations de posters par les chercheurs. Les institutions de recherche françaises avaient un stand sur place.

L’Association américaine pour la recherche sur le cancer a accueilli 20 000 participants au Mc Cormick

L’Association américaine pour la recherche sur le cancer (American Association for Cancer Research ou AACR) a pour mission de prévenir et de guérir le cancer par la recherche, l’éducation, la communication et la collaboration. L’association est basée à Philadelphie et rassemble aujourd’hui plus de 34 000 membres dans 90 pays.
Chaque année, l’AACR organise le plus grand congrès mondial sur la recherche contre le cancer avec 20 000 participants américains et internationaux. Le congrès AACR s’est tenu du 14 au 18 avril 2018 au McCormick Place Convention Center, à Chicago. Un programme multidisciplinaire présenté en cinq jours a couvert tous les domaines de la science du cancer. Le thème du congrès de cette année est "Driving Innovative Cancer Science to Patient Care ". Des présentations (ou « posters ») ont été réalisées sur les dernières découvertes en cancérologie, des conférences, ainsi que des événements de réseautage ont été organisé afin de faciliter les échanges.

La France : à la pointe de la recherche en cancérologie

La France est un pays leader sur la recherche en cancérologie : 6ième rang en publications à fort impact et 6ième rang en propriété intellectuelle. Les équipes françaises en cancérologie ont démontré leur forte attractivité vis-à-vis des industries internationales de santé, notamment en recherche clinique, un domaine très performant et à haute visibilité. Les coopérations en recherche fondamentale ont également été consolidées, notamment à l’échelle européenne où la France joue un rôle moteur pour la structuration de l’espace européen de la recherche en cancérologie.
Dès 2003, la France s’est structurée pour lutter contre le cancer. Sous l’impulsion des Présidents de la République successifs, trois plans de lutte contre le cancer ont permis de créer et d’assurer le continuum des actions, de la recherche à la vie après le cancer, en englobant le diagnostic précoce, la qualité des soins, la prévention et l’information des patients et des publics.

Photo fournie par l’INCa

L’Institut National du Cancer (INCa) est une agence d’état française en charge du pilotage des plans cancer. En parallèle, les organismes de recherche en science de la vie se sont réunis au sein d’une alliance (AVIESAN) dont les bras opérationnels sont les Instituts Thématiques Multi-Organismes (ITMO). Dans la thématique cancer, c’est l’ITMO cancer qui est responsable d’un certain nombre d’actions du Plan cancer. Ce congrès a donc été l’occasion de promouvoir les échanges avec les laboratoires de recherche, cliniques, et autres professionnels du cancer internationaux qui étaient présents.

Le stand « Cancer Research in France » tenu par l’ITMO Cancer et l’INCa

Pour représenter la France lors de ce congrès, l’INCa et l’ITMO Cancer ont présenté le stand "Cancer research in France" dans le but de valoriser l’excellence de la recherche française en cancérologie. Cette représentation a été l’occasion :
• pour les français à l’étranger de se renseigner pour préparer un éventuel retour en France
• pour les jeunes chercheurs étrangers d’envisager un séjour en France pour poursuivre leur formation
• pour les scientifiques établis de mieux connaître le paysage scientifique français et les opportunités de collaboration qu’il offre

Une délégation de scientifiques américains et français a été accueillie chez le Consul Général de Chicago

En parallèle du congrès, une vingtaine de scientifiques Français issus de différentes institutions de recherche (Institut Curie, Inserm, CNRS, Universités) et une dizaine d’américains (principalement du National Cancer Institute) ont été reçus à la résidence du Consul Général de Chicago, Mr Guillaume Lacroix. Le Dr Christine Chomienne, Directrice du Pôle Recherche et Innovation de l’INCa, Directrice de ITMO Cancer d’Aviesan, et Directrice de l’Institut Thématique Cancer de l’Inserm ; ainsi que le Dr Doug LOWY, Directeur Adjoint du National Cancer Institute étaient présents. Cette réception a été l’occasion de renforcer les liens entre les deux communautés scientifiques et d’évoquer les potentielles collaborations franco-américaines sur la recherche contre le cancer.


Rédactrice :
Mégane Chesné, Attachée Adjointe pour la Science et la Technologie, Consulat Général de France à Chicago, deputy-agro@ambascience-usa.org