Le régime de contrôle des exportations américaines retarde un lancement de PanAmSat

, Partager

L’opérateur PanAmSat a fait face à un retard d’environ un an pour le lancement de son satellite de télécommunications Galaxy 14. La joint-venture franco-russe Starsem a mis en orbite le satellite en août dernier à l’aide du lanceur Soyouz-Fregat depuis le cosmodrome de Baïkonour, mais le lancement était initialement prévu fin 2003 ou en 2004. Parmi les causes de ce retard, sont évoquées des difficultés inattendues par le maître d’oeuvre dans le processus d’obtention de l’autorisation d’exportation du satellite américain vers la Russie. Avec le satellite Galaxy 14, Orbital Sciences était confronté pour la première fois au lourd processus administratif imposé par l’International Trafic in Arms Regulations (ITAR). PanAmSat a confié le lancement du satellite Galaxy 15 à Ariane 5, qui a été réussi le 13 octobre dernier, et celui des satellites Galaxy 16 et 18 au consortium Sea Launch pour 2006 et 2007.

Source :

Space News - 24/10/2005

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org ; Clémence Le Fèvre, cnes.mst@ambafrance-us.org ; Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….