Le report de travaux sur le KEI provoque une augmentation du budget

, Partager

Une décision récente du Pentagone de différer certaines tâches du programme KEI (Kinetic Energy Interceptor) devrait conduire à une augmentation budgétaire évaluée à 1,5 milliard de dollars. Cette orientation destinée à économiser de l’argent à court terme devrait être suivi en 2007 d’une autre modification du programme coûtant cette fois-ci environ un demi milliard de dollars. La MDA (Missile Defense Agency) prévoit de changer le contrat attribué à Northrop Grumman dans le cadre du KEI afin de couvrir ces frais supplémentaires. L’objectif initial du KEI était d’intercepter un missile durant sa phase propulsée, mais le Pentagone a décidé récemment d’ajouter une capacité d’interception à mi-course. La plupart des travaux qui n’étaient pas directement liés au vol prévu en 2008 ont ainsi été reportés. A la suite de ce vol test, la MDA devrait être en mesure de choisir entre le KEI et un autre type d’intercepteur, l’Airborne Laser. L’agence étudie également la possibilité d’embarquer des intercepteurs sur des bâtiments de la Navy afin d’améliorer la couverture globale du système. La prochaine étape majeure pour le programme KEI est un tir du premier étage planifié pour l’automne, et aura pour but de s’assurer que la poussée générée est suffisante et dure suffisamment longtemps.

Source :

Space News, 28/08/06

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora cnes@ambafrance-us.org - Timothee Verwaerde cnes.mst@ambafrance-us.org - Noëlle Miliard assistant.cnes@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….