Le scarabée : acteur du réchauffement climatique

, Partager

Le pin "Pinus Contorda" (en français "pin tordu") est actuellement menacée par la prolifération de scolytes, petits scarabées vivant dans l’écorce. Cette espèce de pin, dominante dans l’ouest américain, pourrait ainsi se voir progressivement remplacée par les pins Aspen, entrainant un changement de l’ensemble de l’écosystème subalpin des rocheuses, ainsi que des paramètres climatiques locaux.

Le scolyte est un scarabée originaire des rocheuses dont la reproduction était jusqu’à présent contrôlée par la rigueur des hivers. La succession récente d’hiver doux semble avoir favorisé le cycle de reproduction de ces insectes, entrainant leur prolifération. Si en temps normal, le scolyte joue un rôle primordial et positif dans l’équilibre des forêts, en véhiculant les spores et en régulant l’évapotranspiration des arbres,. Toutefois, lorsque les arbres sont déshydratés, ceux-ci émettent des hormones, annihilant leurs défenses naturelles. Les scolytes ne rencontrent alors plus de barrière et pénètrent alors à l’intérieur du tronc. Plus l’arbre est soumis a un stress hydrique important, plus celui-ci est susceptible de mourir des attaques des scolytes.

De récentes observations communiquées par le NCAR (Centre National de Recherche Atmosphérique situé au Colorado) montrent que l’impact de la prolifération des scolytes sur la biosphère ne se résume pas seulement à la mort de milliers d’arbres mais aussi à un changement des paramètres climatiques locaux tels que la température et les précipitations (1). En effet, les scolytes sont responsables de l’arrêt de la photosynthèse au niveau des pins fortement déshydratés ainsi que de rejets locaux d’importantes quantités de dioxyde de carbone. Les chercheurs du NCAR estiment que l’impact des scolytes pourrait entrainer une hausse locale de la temperature de 2 à 4 .

L’activité des scolytes aurait donc des répercussions non négligeables sur le cycle du carbone, de l’azote et de l’eau, contrôlant les paramètres climatiques tels que la temperature ou les précipitations. Dans le but de quantifier ces perturbations, un projet de recherche international, nommée BEACHON (Bio-hydro-atmosphère interactions of Energy, Aerosols, Carbon, H2O, Organic & Hydrogen) et dirigé par le CNAR a été mis en place dans le courant du mois dernier (Aout 2008). Ce programme de recherche [1], d’une durée de quatre ans, collectera un ensemble de données permettant de caractériser et de quantifier les échanges entre la biosphère, l’hydrosphère et l’atmosphère. Ces bases de données serviront par la suite à la construction de modèles numériques ayant pour but de simuler les potentiels changements climatiques attendus sur la zone d’étude.

Les résultats de cette étude sont par ailleurs très attendus en termes de gestion des ressources en eau de la région. De récentes études, menées par le service forêt de l’USDA, mettent en garde le gouvernement sur l’impact que la perte de foret pourrait avoir sur le bassin versant du Colorado, lieu de recharge des nappes souterraines de la région [2]. Une perte de forêt, se traduisant par un assèchement du sol et une augmentation de la température, pourrait augmenter l’évapotranspiration du sol et diminuer significativement la recharge en eau des nappes souterraines. Un tel scenario aurait alors d’importantes conséquences sur la gestion de l’eau de plusieurs états de l’Ouest, les ressources souterraines des Rocheuses étant actuellement exploitées pour les besoins en eau potable de nombreuses villes telles que Denver.

Source :


- [1] Forest : Researchers tackle bark beetle’s effects on Colo.’s watersheds (25/09/2008) Eryn Gable, special to Land Letter. http://www.eenews.net/Landletter/2008/09/25/6/
- [2] Pine Bark Beetles Affecting More than Forests. (24/09/2008). National Science Foundation. http://www.nsf.gov/news/news_summ.jsp?cntn_id=112290&govDel=USNSF_51

Pour en savoir plus, contacts :


- Article des scolytes sur l’encyclopédie Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Scolyte
- Site de BEACHON (projet du NCAR) : http://www.tiimes.ucar.edu/beachon/index.htm
- Bark beetles feasting on Utah’s forests (09/09/2008). USA Today - http://www.usatoday.com/weather/climate/2008-09-09-bark-beetles-utah_N.htm
Code brève
ADIT : 56165

Rédacteur :

Agathe Dumas (deputy-envt.mst@ambafrance-us.org)

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….