Le sénateur Allard en visite dans les centres de l’U.S Air Force

, Partager

Il reste un grand chemin à parcourir pour l’U.S Air Force afin de regagner la confiance du Congrès en matière d’approvisionnement de systèmes spatiaux. Selon des sources émanant du Congrès, sa récente décision d’adopter une approche incrémentale pour développer ses nouveaux satellites devrait limiter les dépassements budgétaires et les retards constatés sur ses programmes, sans pour autant constituer une garantie. Le sénateur Wayne Allard (Rep., Colo.) est ainsi convaincu que les nombreuses dérives des programmes comme le Space Radar et T-Sat (Transformation Satellite), ainsi que la récente décision d’appliquer une marge de 80% pour l’estimation des coûts des programmes lors des demandes budgétaires (contre 50% auparavant), ont fourni de nombreux arguments aux membres du Congrès désireux de couper les budgets dédiés aux programmes militaires spatiaux. Le sénateur Allard s’est dit cependant impressionné par les compétences du personnel dédié à ses activités lors de ses visites dans les principaux centres de l’U.S Air Force, et a affirmé que les satellites en développement à l’heure actuelle allaient être la source de futures capacités militaires de premier plan.

Source :

Spacenews, 24/04/06

Rédacteur :

Jean-Jacques Tortora, cnes@ambafrance-us.org
Noëlle Miliard, assistant.cnes@ambafrance-us.org
Timothée Verwaerde, cnes.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….