Le vert dans la tête mais pas dans les urnes

, Partager

Huit américains sur dix soutiennent les politiques pro-environnementales mais ne votent pas pour les politiciens défendant ces idées.
79% des 800 personnes interrogées pensent que l’instauration de normes environnementales plus strictes serait une bonne chose. Cependant, à l’heure du vote, pour 90% d’entre eux, l’environnement ne se classe pas dans le haut de la liste de leurs critères de choix. L’environnement arrive après l’économie, l’emploi, la santé, l’Iraq, la sécurité sociale, le terrorisme, l’éducation, et les impôts.
Les raisons expliquant ce comportement sont multiples. L’environnement n’est plus considéré comme un problème aussi grave et urgent à traiter qu’auparavant. La mise en place de normes plus strictes effraie les électeurs qui ont peur d’éventuelles répercussions fiscales. Enfin, les problèmes environnementaux sont divers et n’affectent pas directement tous les électeurs.

Source :

http://www.ens-newswire.com/ens/sep2005/2005-09-20-03.asp

Rédacteur :

Emmanuelle Delbecque, deputy-envt.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….