Les MOOCs au service de l’entrepreneuriat

, Partager

Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) a conclu fin aout 2014 une expérience d’enseignement hybride mêlant cours en ligne (type "MOOC" ou "Massive Open Online Courses") et cours traditionnels en classe qui pourrait bousculer les paradigmes du monde de l’éducation. Entre le 18 et le 22 Août, des étudiants venus du monde entier et ayant suivi un cours sur internet de près de trois mois sur l’entrepreneuriat, ont convergé vers la prestigieuse institution afin de participer à un programme les formant à la création d’une start-up.

L’écosystème des MOOCs de la région de Boston

En developpement depuis 2012, les MOOCs se caractérisent par des cours gratuits en ligne structurés en plusieurs semaines (par exemple composés de vidéos, de texte et d’autres contenus) consultés par un nombre illimité d’étudiants. L’un des aspects les plus attractifs des MOOCs, c’est de pouvoir offrir à tout un chacun la possibilité de suivre des cours enseignés par des professeurs de renom. On compte par exemple le charismatique Walter Lewin, physicien et enseignant au MIT connu pour ses démonstrations théâtrales (on le retrouve par exemple assis sur un pendule oscillant d’un bout à l’autre de l’estrade, ou encore tirant des balles de golf sur une peluche pour suivre leur trajectoire) [1], Steve Blank, ponte de Stanford et serial entrepreneur [2], ou encore Luc de Brabandere, enseignant de Philosophie à Centrale Paris [3].

Dans la région de Boston et plus spécifiquement de Cambridge, le champion incontesté des MOOCs est la plateforme edX [4]. EdX est une société à but non-lucratif et open source, offrant des cours en ligne de plus de 50 institutions membres, comprenant des universités de renommée mondiale ainsi que diverses organisations réputées tels que Harvard, le MIT et l’université de Berkeley en Californie. L’ambition affichée d’edX est de transformer l’apprentissage en ligne et dans les campus au travers de méthodes innovantes, d’expériences ludiques et de recherches de premier ordre au sein d’une plateforme open source. Outre edX, Coursera, NovoEd, Udacity ou bien encore Udemy sont parmi les acteurs majeurs de cette industrie en plein développement.

Le MITx Global Entrepreneurship Bootcamp

Le MITx Global Entrepreneurship Bootcamp [5] est une expérience pionnière du MIT visant à aider les étudiants d’edX à approfondir les connaissances acquises dans le cadre du cours en ligne, lors d’une formation physique dans les locaux du MIT. Pour cette première édition, l’Institut a invité sur son campus 47 étudiants parmi les quelques 54 856 qui ont suivi le cours "MITx 15.390x Entrepreneurship 101 : Who is Your Customer ?" sur edX [6]. Autant dire que la sélection fut rude.

Une fois sur place et dans la continuité du cours en ligne, les participants au Bootcamp ont été mis au défi de créer une start-up en une semaine à l’aide de workshops et de précieux conseils de mentors. Lors du dernier jour de la formation, 9 équipes ont présenté leurs projets devant un panel de juges incluant professeurs, investisseurs, et experts techniques du domaine.

Parmi les startups, on comptait par exemple UpLook, une start-up souhaitant transformer les blogs de mode en boutiques classé premier, ONBO, un programme de coaching et consulting professionnel et personnalisé arrivé second, suivi par Elio, dont le concept consiste à vendre des données collectées par des drones à des agriculteurs Brésiliens.

Des profils internationaux et pluridisciplinaires pour une culture de l’entrepreneuriat unique

Les 47 participants du Bootcamp - incluant par exemple un médecin, un directeur technique d’Halo 4, ou encore une athlète olympique - proviennent de 22 pays au total. Par d’exemple, la jeune Iman Urooj, a parcouru des milliers de kilomètres depuis le Pakistan pour être présente au Bootcamp. Les parcours académiques varient également beaucoup, allant d’un participant n’ayant jamais suivi d’études à une diplômée de l’école de droit d’Harvard.

Des profils très hétéroclites donc, et qui ne manquent pas de ressources ! En effet et en amont de l’inauguration du Bootcamp, la moitié de la classe s’est rencontrée sur Facebook afin de lancer une campagne de financement participatif leur permettant de financer leur venue sur Cambridge. En supplément de cette initiative, le MIT a également offert des bourses leur permettant ainsi de couvrir les frais d’inscription, de voyage et d’hébergement.


La promotion au complet devant un des bâtiments mythique du MIT
Crédits : MS&T


Yoni Dayan : Le témoignage d’un frenchy au MIT

Parmi la promotion, un jeune entrepreneur français a eu la chance de participer à ce programme. Yoni Dayan, jeune Parisien de 32 ans a cofondé sa première start-up à 18 ans, oscillant ensuite entre la stratégie et l’innovation. Depuis l’obtention de son Master en Affaires Internationales à la Sorbonne, il a créé plusieurs sites dédiés au multimédia, et travaille aujourd’hui comme superviseur dans une start-up d’étude prospective reposant sur une méthode innovante de crowdsourcing. Entrepreneur dans l’âme, il porte depuis trois ans un intérêt tout particulier pour le développement de l’éducation en ligne, convaincu que les MOOCs peuvent bouleverser l’enseignement et la formation.

Il nous raconte son expérience : "Tout commença par un cours du MIT disponible sur la plateforme edX basé sur la fameuse méthode "Disciplined Entrepreneurship" de Bill Aulet. Nous étions plus de 55.000 dans le monde entier à l’avoir suivi. Puis, un peu par surprise, une partie d’entre nous furent prévenus par les équipes du MIT qu’ils allaient créer une version physique de ce cours, une formation intensive au sein de cette prestigieuse institution pour monter sa startup. J’avais pris de nombreux MOOCs auparavant et certaines universités ont testé des modèles hybrides mêlant enseignement virtuel et réel. Mais le MITx Bootcamp fut la première application de "blended learning" à une échelle massive, et sa réussite fut totale".

"Lors de ce programme, chaque étape du développement d’une startup est couverte, de la formation d’une équipe au pitching devant des investisseurs lors du dernier jour. Le mentoring de professeurs de renom du MIT ainsi que de CEO de sociétés locales fut très enrichissant en termes de conseils concrets, le tout au sein de cet écosystème Boston/Cambridge poussant à la créativité et au dépassement de soi. Mais c’est surtout l’interaction on ne peut plus dynamique entre les participants, de générations, d’origines et d’expertises complètement différentes, que retiendra l’entrepreneur". "Il est stratégique que nos institutions continuent à redoubler d’efforts en ce sens afin que l’entrepreneuriat, qui est une solution majeure aux défis économiques et sociaux de notre époque/de notre temps, soit accessible au plus grande monde", nous confie finalement l’entrepreneur.


Yoni Doyan présentant fièrement son diplôme accompagné par l’équipe du MIT. A l’extrême gauche, Bill Aulet, directeur du Martin Trust Center du MIT et auteur du cours en ligne 15.390x
Crédits : MS&T


Une expérience à renouveler ?

Les équipes du MIT sont en train d’étudier la faisabilité de reproduire ce modèle, et il y a fort à parier que vu le succès du programme, d’autres Bootcamp tous secteurs confondus, seront organisés. En effet et si les MOOCs permettent une fantastique diffusion de connaissances au plus grand nombre, ils ne parviennent pas aujourd’hui à reproduire les interactions entre étudiants et professeurs, l’un des facteurs les plus importants dans un processus d’apprentissage. L’enseignement hybride permet de compléter l’offre des MOOCs et pourrait se présenter comme une solution complémentaire aux méthodes classiques, permettant de rendre accessible le savoir à tous, à moindre coût, et offrant aux étudiants un rythme de travail plus flexible.

Cette première expérience de blended learning a finalement permis de valider un innovant modèle d’enseignement issu de la plateforme du MIT. En plus de permettre le rayonnement international d’une culture et d’un savoir entrepreneurial de premier plan, c’est également la marque du MIT qui est finalement diffusée, avec des participants devenus de réels ambassadeurs de l’Institut…

Sources :


- [1] MOOC Lewin Walter : http://web.mit.edu/physics/people/faculty/lewin_walter.html
- [2] MOOC Steve Blank : https://www.udacity.com/course/ep245
- [3] MOOC Luc de Brabandere : https://www.coursera.org/course/businessandphilo
- [4] https://www.edx.org/
- [5] http://bootcamp.mit.edu/
- [6] Le cours de Bill Aulet : https://www.edx.org/course/mitx/mitx-15-390x-entrepreneurship-101-who-1312

Pour en savoir plus, contacts :


- La rubrique presse du Bootcamp : http://bootcamp.mit.edu/press/
- Le communiqué de presse en français : https://www.dropbox.com/s/2hu9yvntn2jro83/MITx%2015.390x%20press%20release%20-%20French.pdf?dl=0
- L’article du MIT : https://newsoffice.mit.edu/2014/50-startups-five-days-one-bootcamp-change-world-0829
Code brève
ADIT : 76900

Rédacteurs :


- Maxime HUYNH : maxime.huynh@ambascience-usa.org
- Yoni Dayan : dayan_yoni@hotmail.com http://www.linkedin.com/in/yonidayan
- Retrouvez toutes nos activités sur http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….