Les Textos d’Obama

, Partager

Lorsque le candidat démocrate à la présidentielle Barack Obama a déclaré qu’il annoncerait le nom de son colistier par SMS et email la nouvelle a enthousiasmé bon nombre d’observateurs et de partisans qui se sont alors inscrits sur la liste de diffusion. Une étude de Keynote Systems estime cependant que 40 à 50 pourcents des souscripteurs au message pourraient ne pas avoir reçu le message en question.

Keynote Systems, entreprise spécialisée dans les tests et mesures des réseaux mobiles et Internet, a conduit plus de 600 tests du SMS de campagne les 10 jours précédents l’annonce du 23 août. La compagnie a déclaré que les résultats faisaient apparaître des performances moyennes et une très faible disponibilité par rapport aux standards de l’industrie. L’évaluation du service de SMS offert par Obama a ainsi mis en évidence une inadéquation de l’infrastructure technique SMS pour supporter des campagnes marketing à grande échelle.

L’équipe de campagne d’Obama n’a pas dévoilé les chiffres de ce coup médiatique et n’a pas souhaité réagir aux questions des journalistes mais un rapport de Nielsen Mobile publié récemment estime que le SMS a été reçu par 2,9 millions de personnes. Bien que la nouvelle ait finalement été ébruitée sur CNN avant l’envoi du message, le rapport considère cette opération originale comme un succès : "Bien que beaucoup ait été dit sur le moment de l’envoi du message postérieur à l’annonce sur les médias, le SMS d’Obama se classe comme l’un des plus importants messages jamais envoyé via médias mobiles."

Ce n’était par ailleurs pas la première fois que les démocrates utilisaient des moyens pointus de communication lors d’une campagne présidentielle. La convention de 1844 qui vit la nomination de James Polk à Baltimore s’est tenue quelques jours après l’ouverture de la ligne de télégraphe reliant la ville à Washington et les démocrates s’en sont servie afin de demander à Silas Wright resté à Washington s’il désirait être candidat à la vice-présidence sur le ticket de Polk. Ce dernier répondit finalement via le même télégraphe qu’il refusait et le parti opta alors pour le consensuel et opportuniste Georges Dallas.

Source :


- The Obama SMS : (Un-)gratifying instantification, 24 Août 2008 - http://news.cnet.com/8301-13641_3-10024350-44.html
- Obama’s VP Text Missed By Half Who Signed Up, 29 Août 2008 - http://www.informationweek.com/news/mobility/messaging/showArticle.jhtml?articleID=210201501
- Getting the message across : Obama breaks SMS textcasting record and looks kewl at the same time, 27 Août 2008 - http://web20.telecomtv.com/pages/?newsid=43737&id=e9381817-0593-417a-8639-c4c53e2a2a10&view=news
- Whoops ! Obama’s VP text-messaging idea didn’t work out so well, 28 Août 2008 - http://news.cnet.com/8301-13578_3-10028614-38.html
- A test for text alerts, 17 septembre 2008 - http://www.gcn.com/print/27_23/47112-1.html?topic=&CMP=OTC-RSS

Rédacteur :

Franz Delpont deputy-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….