Les "Tution Fees" des universités publiques et privées toujours en augmentation

, Partager

Etudier à l’université aux Etats-Unis coûte de plus en plus cher. Les frais de scolarité ont augmenté cette année de 7% pour les universités américaines publiques et de 6% pour le privé, suivant ainsi une tendance de très forte hausse depuis 5 ans. Chaque année un étudiant américain, engagé dans un cursus de 4 ans, doit débourser en moyenne 5490 $ en université publique et 21 235 $ en université privée (de l’ordre de 35.000 $ dans les plus connues). Les formations courtes de deux ans dispensées dans les Community College coûtent annuellement en moyenne 2190$ en droits de scolarité. En revanche, les aides financières accordées aux étudiants ont seulement augmenté de 3%. Pour l’année universitaire 2004/2005, 129 milliards de dollars d’aides financières ont été distribuées dont la moitié sous forme de prêts. Les bourses d’études (grants), en déclin depuis 3 ans, ne représentent plus que 22% de ces aides. En conséquence un étudiant diplômé d’un Bachelor Degree dans une université publique a accumulé en moyenne une dette de 15.500$. La raison de ces fortes augmentations observées depuis quelques années est la réduction du soutien financier fédéral et une nouvelle loi en vigueur dans certains états qui permet aux universités de fixer elles-mêmes le montant des frais de scolarité. Cette situation fait peser un lourd fardeau sur les étudiants défavorisés, et le fossé se creuse entre couches sociales pour l’accès à l’enseignement supérieur. Un étudiant brillant mais de bas statut socio-économique a finalement moins de chances d’aller à l’université qu’un étudiant moyen issu d’une famille avec des revenus élevés…

Source :

http://www.collegeboard.com/article/0,3868,6-29-0-4494,00.html

Rédacteur :

Rémi Delville science@consulfrance-houston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….