Les acides gras insaturés : vilains petits canards

, Partager

Les acides gras insaturés ("trans-fats") sont des constituants importants de l’industrie alimentaire du fait de leur longue stabilité et de leur consistance. Ils sont fréquemment utilisés dans les plats cuisinés, les aliments frits et les fast-food.
En termes d’alimentation, les acides gras insaturés sont considérés comme néfastes car ils augmentent le niveau de mauvais cholestérol conduisant à des maladies cardio-vasculaires. En termes d’obésité, jusqu’à maintenant, il était considéré que les acides gras étaient égaux car ils apportaient le même niveau énergétique.
Les acides gras insaturés ("trans-fats") sont des constituants importants des produits de l’industrie alimentaire du fait de leur longue stabilité et de leur consistance. Ils sont fréquemment utilisés dans les plats cuisinés, les aliments frits et les fast-food.
En matière d’alimentation, les acides gras insaturés sont considérés comme néfastes car ils augmentent le niveau de mauvais cholestérol conduisant à des maladies cardio-vasculaires. En matière d’obésité, jusqu’à maintenant, il était considéré que les acides gras étaient équivalents car ils apportent le même niveau énergétique.
Une étude menée par Kylie Kavanagh du Wake Forest University Baptisit Medical Center de Winston Salem, Caroline du Nord semble montrer que les acides gras insaturés font plus grossir que les autres acides gras.

Pour mener cette étude, les chercheurs ont nourri des singes selon un régime alimentaire comprenant 8% de graisses. Ce régime correspond à un repas quotidien de "junk food" de type de cheeseburger + frites. Le groupe contrôle a mangé un repas équivalent mais les acides gras insaturés sont remplacés par des acides gras légèrement différents.
Les résultats de cette étude menée pendant 6 ans ont été présentés le 12 juin lors de la "Annual Scientific Sessions of the American Diabetes Association" à Washington D.C.
Les singes nourris par le régime riche en trans-fats ont grossi de 7% contre 2% pour les animaux contrôles. La principale différence se situe au niveau de l’abdomen où un tiers de graisse supplémentaire est stocké. Les scientifiques ont également constaté une glycémie plus élevée.
Il est cependant difficile de cibler les effets des acides gras insaturés. Ils pourraient stimuler la synthèse d’insuline par le pancréas ou modifier la réaction cellulaire du fait de leur insertion dans les membranes. Quel que soit le mécanisme d’action, la concentration en insuline est augmentée ce qui augmente la résistance du corps à l’hormone et augmente une probabilité plus grande à devenir diabétique.
Les sociétés américaines diminuent progressivement les taux de trans-fats depuis que la FDA a demandé que leur contenu soit indiqué et le Danemark les a d’ores et a déjà interdit leur présence dans les aliments conditionnés.

Source :


- http://www.nature.com/news/2006/060612/full/060612-1.html
- Pour en savoir plus : http://en.wikipedia.org/wiki/Trans_fat

Rédacteur :

Brice Obadia, deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org
Hedi Haddada, attache-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….