Les argiles gonflantes ont enfanté les premières molécules organiques

, Partager

Les géochimistes et les géologues soupçonnent depuis longtemps que les évents volcaniques du plancher océanique ont joué un rôle dans l’apport de composés organiques à la terre primitive.
Mais si les conditions physico-chimiques qui prévalent dans ces milieux extrêmes sont favorables à l’apparition de composés simples comme le méthanol, il était en revanche difficile d’expliquer comment cet alcool élémentaire pouvait soutenir les températures élevées (environ 350°C) et se transformer ultérieurement en molécules plus complexes.
Un élément de réponse vient peut-être d’être donné par une équipe de l’Arizona State University. Lynda William et ses collègues présentent dans le numéro de novembre de la revue Geology un scénario impliquant des argiles gonflantes, matériaux courant dans les fonds marins. Les expériences qu’ils ont conduites suggèrent que les argiles auraient piégé le méthanol dans leur réseau cristallin, lui offrant ainsi des conditions confinées et réactives pour évoluer vers des formes moléculaires plus complexes.

Source :

Williams L. B., et al. Geology, 33. 913 - 916 (2005), http://geology.geoscienceworld.org/cgi/content/abstract/33/11/913

Pour en savoir plus, contacts :


- E-news : http://www.sciencedaily.com/releases/2005/11/051112125422.htm
Code brève
ADIT : 30684

Rédacteur :

Philippe Jamet, AST, philippe.jamet@diplomatie.gouv.fr

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….