Les biocarburants : déjà plus de 50 millions de dollars de subventions en ce début d’année

, Partager

Les biocarburants demeurent un enjeu important pour les Etats-Unis. La réélection du Président Obama, fervant partisan du développement des nouvelles énergies dont les biocarburants, permettra de poursuivre les actions entreprises depuis ces quatre dernières années avec, d’ores et déjà, l’octroi de plusieurs subventions en vue de soutenir, sur la durée, les travaux de recherche et les avancées dans ce domaine. Entre décembre et mi-janvier, plus de 67 millions de dollars ont d’ores et déjà été alloués pour des projets de recherche et développement sur le thème des biocarburants. Par ailleurs, le gouvernement met également en place d’autres types d’appui en direction des producteurs de biocarburants tels que le crédit d’impôt.

Les trois principaux objectifs du développement des biocarburants aux Etats-Unis visent à, principalement, diminuer la dépendance de l’Etat par rapport aux importations de pétrole ; contribuer à des retombées positives sur les aspects sociaux, environnementaux et sur l’économie rurale ; et à s’intégrer, de façon optimale, dans le système agricole existant.

Le bilan de l’année 2012 montre que de nombreux travaux ont été réalisés tant au niveau de la diversification et de la culture des matières premières permettant de produire des biocarburants (nouvelles sources de matières premières, modifications génétiques des sources existantes pour augmenter la rentabilité des cultures, …), que de l’amélioration de la chaîne de production (nouvelles infrastructures, nouveaux procédés de transformation pour une meilleure rentabilité, …), ou encore des essais de terrain avec l’optimisation de nouveaux mélanges de biocarburant (essai avec des avions, des bateaux, des véhicules de transport, …). Ces travaux ont représenté, pour l’année 2012, plus de 500 millions de dollars d’investissement tant de la part de l’Etat fédéral, ou des agences gouvernementales, que des entreprises privées. Plusieurs consortia ont été constitués entre les universités, les agences gouvernementales, les laboratoires de recherche et les entreprises privées pour mener à bien ces projets.

Les subventions du Département américain de l’Energie (DOE)

Le DOE a prévu d’investir près de 270 millions de dollars dans les domaines de la biomasse et des bio-raffineries pour l’année 2013 - sur un budget total d’un montant de 2,3 milliards de dollars alloués aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique pour cette année.

Le DOE travaille à la diffusion d’appels à projets, concernant les procédés de production de biocarburants, qui ont permis d’allouer trois nouvelles subventions durant ces deux derniers mois. Ces subventions sont attribuées par le bureau des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (Office of Energy Efficiency and Renewable Energy) qui a géré 16,8 milliards de dollars suite à l’adoption de la loi American Recovery and Reinvestment Act (ARRA) promulguée en 2009. L’utilisation de ce financement est prévu jusqu’en 2019.

Le DOE avait déjà lancé, en décembre dernier, un appel à projet qui s’est conclu par l’attribution de près de 12 millions de dollars de subventions à 5 projets de recherche & développement qui permettront d’accroître les rendements de biocarburants fabriqués à partir de produits non alimentaires et de matières premières lignocellulosiques telles que les résidus agricoles, les peupliers à croissance rapide, et le panic érigé. Les projets soutenus sur une durée maximale de 3 ans ont pour thème central l’étude des caractéristiques des procédés de transformation des sources agricoles en biocarburant (bilans carbone ou hydrogène, optimisation de la séparation de la phase aqueuse des mélanges).

En complément, le DOE vient d’attribuer, le 3 janvier dernier, plus de 10 millions de dollars pour 5 projets liés au développement de nouvelles technologies afin de convertir la biomasse en biocarburant dits "avancés" et en bioproduits tels que des intermédiaires plastiques ou chimiques. Ces projets font appel à des techniques innovantes de synthèses chimiques et biologiques pour convertir la biomasse en sucres transformables qui peuvent ensuite être convertis en bioproduits et en biocarburants pour une utilisation dans les moyens de transport notamment. Ces projets seront réalisés en collaboration entre des universités, des laboratoires nationaux ainsi que le secteur privé. Les institutions pilotes pour les projets sélectionnés sont l’Institut J. Craig Venter, la société Novozymes, la Laboratoire National Pacific Northwest, le Centre de recherche Texas AgriLife, et la société Lygos.

Enfin, le 17 janvier dernier, le DOE a annoncé la mobilisation d’un montant de 10 millions de dollars pour favoriser le développement des biocarburants à base d’algues. Le financement servira à appuyer des projets de recherche visant à stimuler la productivité des systèmes de culture d’algues ainsi que de démontrer leur efficacité, leur haut rendement énergétique, leur faible coût de récolte et la mise au point de procédés technologiques de traitement, telles que la centrifugation et l’extraction. Cette subvention devrait également permettre d’atteindre l’objectif de production de 9.500 litres de biomasse d’algues, sur une superficie de 4.000 m², fixé par le DOE pour 2018.

Les aides du Département Américain de l’Agriculture (USDA)

L’USDA démarre l’année 2013 avec un appel à projet qui a conduit à l’attribution de deux subventions pour des projets portant sur, d’une part, les bioénergies, et d’autre part, la biomasse. Les subventions attribuées par l’USDA ciblent en priorité les systèmes de culture des différentes sources de biocarburants.

Le secrétaire à l’agriculture Tom Vilsack a annoncé, lors d’une visite à l’université du Michigan en décembre dernier, l’attribution d’une subvention de 10 millions de dollars pour encourager les travaux de recherche liés à la production de bioénergies et de produits biosourcés. Cette subvention entre dans le cadre du programme de recherche Agriculture et Alimentation (Agriculture and Food Research Initiative [1]) soutenu par l’Institut National de l’Agriculture et de l’Alimentation (NIFA) sous tutelle du Département Américain de l’Agriculture (USDA). Les projets sélectionnés sont regroupés sous 4 thèmes : 1. Les options stratégiques et les impacts sur les systèmes régionaux de production de biocarburants ; 2. Les impacts des systèmes régionaux de production de biocarburants sur les espèces sauvages et pollinisatrices ; 3. Les impacts socio-économiques des biocarburants sur les communautés rurales ; et 4. les conséquences environnementales suite au changement d’utilisation des terres. Parmi les 29 subventions attribuées, 8 ont été accordées à des universités du Midwest pour un montant total de plus de 3 millions de dollars, sur une subvention totale de plus de 10 millions de dollars.

Une deuxième subvention d’un montant de 25 millions de dollars, pour des projets de recherche & développement concernant les biocarburants, vient d’être attribuée le 11 janvier dernier. Ce fond provient du programme de recherche et développement sur la biomasse (Biomass Research and Development Initiative) géré par le NIFA [2]. Ce programme cible les travaux d’optimisation des systèmes de transformation des matières premières, telles que la caméline, le fumier, les résidus agricoles, ou les graminées vivaces, en biocarburant. L’USDA a prévu de débourser, au total, près de 200 millions de dollars dans le développement des biocarburants en 2013.

L’élargissement des crédits d’impôt

Jusqu’alors, les crédits d’impôt étaient réservés à la production de biocarburants à partir de matières premières cellulosiques. Suite à l’accord de la "falaise fiscale" signé le 1er janvier 2013 par la Chambre des Représentants, le Sénat, et le président Barack Obama, les producteurs de biocarburants à base d’algues, de cyanobactéries (aussi connue sous le nom d’algue bleue verte) et de lentilles d’eau (genre Lemna) bénéficient également d’un crédit d’impôt de 1,01 dollars par gallon de biocarburant produit (1 gallon = 3,8 litres). Les algues sont une ressource en plein développement dans le domaine des biocarburants que l’Etat fédéral souhaite soutenir. Elles ont déjà été utilisées lors d’essais en vol avec pour exemple le vol effectué par la société Boeing avec un biocarburant à base d’un mélange de caméline, de jatropha et d’algues en 2009 [3].

Le transport des déchets

Enfin, sous l’impulsion de l’EPA, les déchets municipaux qui sont évalués à plusieurs millions de tonnes reviennent au-devant de la scène pour leur utilisation comme matière première dans la production de biocarburants afin d’en optimiser et rentabiliser la production. Sur le livre blanc rédigé par la société Renewable Waste Intelligence qui cite les estimations faites par l’agence de Protection de l’Environnement (EPA) en 2005, plus de 246 millions de tonnes de déchets solides municipaux sont générés chaque année, avec près de 133 millions de tonnes enfouis dans des réserves, 79 millions de tonnes recyclés, et 33,4 millions de tonnes utilisés pour créer de l’énergie. Sachant que le coût moyen pour l’Etat pour envoyer une tonne de déchets vers des sites d’enfouissement est de 42 dollars, la réutilisation de ces sources potentielles d’énergies est maintenant une priorité.

2013 devrait s’inscrire dans la continuité des actions mises en place ces dernières années. Les travaux concernant les diverses sources de biocarburants devraient s’accroitre, notamment au niveau de la réutilisation des déchets alimentaires, agricoles ou forestiers. Par ailleurs, les capacités de production pourraient être augmentées afin d’atteindre les objectifs de production fixés par le gouvernement avec un total de 158 milliards de litres de biocarburants produits en 2022. Enfin, les travaux de recherche afin d’optimiser la rentabilité et les coûts de production des biocarburants devraient être poursuivis.

Sources :


- USDA Grants Support Sustainable Bioenergy Production - Jennifer Martin - 14/12/2012 - http://www.nifa.usda.gov/newsroom/news/2012news/12141_afri_bioenergy.html
- Soak up the Sun : The USDA invests $25M in new fuel-focused, crop-based technologies - Jim Lane - 14/01/2013 - http://www.biofuelsdigest.com/bdigest/2013/01/14/soak-up-the-sun-the-usda-invests-25m-in-new-fuel-focused-crop-based-technologies/
- Department of Agriculture- 2012 - http://www.whitehouse.gov/sites/default/files/omb/budget/fy2013/assets/agriculture.pdf
- American Recovery & Reinvestment Act - DOE - 02/07/2012 - http://www1.eere.energy.gov/recovery/index.html
- DOE announces $12M funding opportunity for bio-oil, pyrolysis R&D - Jim Lane - 17/12/2012 - http://www.biofuelsdigest.com/bdigest/2012/12/17/doe-announces-12m-funding-opportunity-for-bio-oil-pyrolysis-rd/
- Energy Department Awards $10 Million to Develop Advanced Biofuels and Bio-based Products - DOE - 3/01/2013 - http://apps1.eere.energy.gov/news/progress_alerts.cfm/pa_id=822
- DOE announces $10M in funding for "Advancements in Algal Biomass Yield" project - Jim Lane - 17/01/2013 - http://www.biofuelsdigest.com/biobased/2013/01/17/doe-announces-10m-in-funding-for-advancements-in-algal-biomass-yield-project/
- Department of Energy FY 2013 Congressional Budget Request - DOE - Février 2012 - http://www.cfo.doe.gov/budget/13budget/Content/Highlights.pdf
- Algae now eligible for $1.01 per gallon biofuel producer credit - The Algae Biomass Organization - 3/01/2013 - http://biodieselmagazine.com/articles/8869/algae-now-eligible-for-1-01-per-gallon-biofuel-producer-credit
- 2013 Waste to Biofuels Market Analysis - Joanna Schroeder - 14/01/2013 - http://domesticfuel.com/2013/01/14/2013-waste-to-biofuels-market-analysis/
- Will the real ’Mr. Oil’ please stand up ? - Ron Kotrba - 17/10/2012 - http://www.biodieselmagazine.com/blog/article/2012/10/will-the-real-mr-oil-please-stand-up
- 5 Biofuels Trends for 2013 - Mackinnon Lawrence - 4/01/2013 - http://www.biofuelsdigest.com/bdigest/2013/01/04/5-biofuels-trends-for-2013/

Pour en savoir plus, contacts :


- [1] Agriculture and Food Research Initiative (AFRI) Request for Applications (RFA) - USDA - 10/01/2013 - http://www.nifa.usda.gov/funding/rfas/afri.html
- [2] Biomass Research and Development Initiative (BRDI) -USDA - 8/01/2013 - http://www.csrees.usda.gov/fo/biomassresearchanddevelopmentinitiative.cfm
- [3] Production de biocarburants : des investissements financiers mais également des avancées - 08/06/2012 -http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70225.htm
Code brève
ADIT : 72099

Rédacteurs :


- Cécile Camerlynck, deputy-agro.mst@consulfrance-chicago.org ;
- Adèle Martial, attache-agro.mst@consulfrance-chicago.org ;
- Retrouvez toutes nos activités surhttp://france-science.org/http://france-science.org.

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….