Les capacités spatiales : essentiels pour l’ingénierie

, Partager

Une étude de deux chercheurs, Wendy Johnson et Thomas Bouchard de l’Université de Minnesota, démontre que les hommes sont plus performants que les femmes dans les capacités spatiales. L’étude renforce la théorie qui énonce que les aptitudes spatiales sont nécessaires dans le domaine de l’ingénierie, puisque la plupart des ingénieurs sont des hommes.
Les chercheurs ont étudié trois dimensions d’intelligence :
- les capacités de rotation mentale, confrontées aux capacités verbales ;
- la résolution de problèmes d’une façon linéaire, en s’appliquant sur des détails, confrontée à la résolution simultanée de problèmes relevant de différentes perspectives ;
- la mémoire et la rétention d’information indépendamment de l’intelligence générale.
Les résultats montrent que les hommes ont tendance à s’orienter vers les capacités de rotation mentale et la résolution de problèmes d’une manière linéaire ; les femmes apparaissent plus portées sur les capacités verbales supérieures, pour résoudre des problèmes relevant de plusieurs perspectives, et réussissent mieux en matière de mémoire. Pour ce qui est de la troisième dimension, les chercheurs affirment qu’il y a peu de différence entre les hommes et les femmes en intelligence générale.
Le professeur Phillip Ackerman du Georgia Institute of Technology explique que ces différences n’apparaissent pas dans le SAT (Scholastic Aptitude Test, l’examen standardisé pour entrer en université). En revanche, ces différences de capacités spatiales entre hommes et femmes peuvent influencer les résultats des examens AP (Advanced Placement, les cours de niveau supérieur aux lycées), et donc le choix de filière qui se fait en deuxième année d’université. Ces distinctions pourraient également expliquer le grand nombre d’hommes dans les domaines purement scientifiques ou d’ingénierie. On peut noter que l’examen AP de langues étrangères est le seul où les filles dépassent largement les garçons dans leurs résultats.
Le rapport de l’étude sera publié dans le journal Intelligence.

Source :


- Schiff, Debra. Research : Spatial Abilities Key to Engineering. EE Times (06/19/06), No. 1428, P. 12.
http://www.eetimes.com/news/design/showArticle.jhtml?articleID=189401733
Pour en savoir plus :
- Wendy Johnson and Thomas Bouchard. "Constructive replication of the visual-perceptual-image rotation model in Thurstone’s (1941) battery of 60 tests of mental ability." Intelligence, 2005.
http://services.inist.fr/cgi-bin/public/views_doc
- Smith, Warren D. "Mathematical Definition of Intelligence (and Consequences)." Temple University, May 2006. http://www.math.temple.edu/~wds/homepage/iq.pdf
- Richard Arvey (rarvey@csom.umn.edu), Maria Rotundo (rotundo@rotman.utoronto.ca), Wendy Johnson (johns455@umn.edu), and Matt McGue (mcgue001@umn.edu).
- "The Determinants of Leadership : The Role of Genetic, Personality, and Cognitive Factors." Industrial Relations Center, University of Minnesota (Twin Cities Campus) - http://ideas.repec.org/p/hrr/papers/1302.html

Rédacteur :

Elodie Sutton, assistant-stic.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….