Les ’carbon dots’, nouveaux membres de la famille des quantum dots

, Partager

Les quantum dots sont des nanocristaux semi-conducteurs dont les dimensions sont de l’ordre de quelques nanomètres, et qui possèdent des propriétés de fluorescence qui sont particulièrement intéressantes en biochimie où ils peuvent remplacer les colorants organiques pour le marquage moléculaire. Les plus courants sont toutefois constitués d’éléments comme le cadmium ou le plomb, et les préoccupations sur leur toxicité et leur impact environnemental ont encouragé la recherche de matériaux alternatifs.
Dans cette optique, des chercheurs de Clemson University en Caroline du Nord ont développé ce qu’ils surnomment le premier quantum dot de carbone. Comme leurs homologues semi-conducteurs, les quantum dots de carbone sont le siège d’une intense fluorescence sous excitation lumineuse, à condition qu’ils soient recouverts d’une couche de passivation en polymères qui d’après les chercheurs, jouerait un rôle essentiel dans les processus d’absorption et de rémission de lumière. Les chercheurs peuvent aussi utiliser la couche de polymères pour fixer au quantum dot de carbone des molécules telles que des anticorps et les exploiter ainsi pour des applications biomédicales.
L’équipe du professeur Ya-Ping Sun a ainsi vectorisé des ’carbon dots’ se liant spécifiquement à des pores d’anthrax. Ainsi obtient-on des quantum dots contenant essentiellement du carbone, ce qui augmente la biocompatibilité et réduit les risques environnementaux de ces outils.

Source :

National Cancer Institute - http://nano.cancer.gov/news_center/nanotech_news_2006-06-05b.asp

Rédacteur :

Rémi Delville, deputy-phys.mst@consulfrance-houston.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….