Les chevaux clonés font un galop d’essai

, Partager

Jusqu’à présent le clonage de chevaux restait du domaine de l’expérimentation. Le premier cheval cloné est né le 28 mai 2003 dans le laboratoire italien du docteur Cesare Galli,(Université de Bologne) ; le deuxième est né le 14 avril 2005, dans le cadre d’une collaboration entre cette même équipe italienne et la société Cryozootech dirigée par le français Eric Palmer, un des pionniers des techniques de procréation des équidés.
Pour la première fois, une pouliche clonée est commercialisée : il s’agit de Royal Blue Moon Too, née le 19 février dans une ferme de l’Oklahoma, clone de la jument Royal Blue Boon, une championne Quarter Horse de 26 ans. Pour 150.000 dollars, il est donc désormais possible de se procurer le clone d’un célèbre cheval de compétition. L’entreprise ViaGen compte ainsi produire sept autre poulains clonés cette année.
Le procédé de clonage utilisé est le transfert de noyaux : l’ADN de l’animal donneur est transféré dans un ovocyte privé de noyaux. L’embryon ainsi obtenu est maintenu quelques jours dans un incubateur puis implanté dans une femelle porteuse. De façon générale, le taux de succès de cette technique de clonage induit est faible, en raison d’incidents de grossesse fréquents. Le clonage des équins n’échappe pas à cette règle. Cependant, les nouveaux-nés semblent avoir moins de problèmes de santé que chez d’autres espèces (bovins ou ovins) ; un peu plus de recul permettra sans doute de le confirmer.

Source :

http://news.nationalgeographic.com/news/2006/04/0404_060404_horse_clone.html

Pour en savoir plus, contacts :


- http://www.sciencedaily.com/releases/2006/01/060117084039.htm
- http://www.viagen.com/
Code brève
ADIT : 33207

Rédacteur :

Philippe Jamet, AST, Philippe.Jamet@diplomatie.gouv.fr
Claire Notin, adjoint.sciences@consulfrance-chicago.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….