Les défensines : une arme cellulaire contre l’entrée des virus ?

, Partager

C’est l’objet d’une étude menée par des chercheurs du National Institute of Child Health and Human Developement, du National Heart, Lung and Blood Institute et de l’Université de Californie à Los Angeles parue dans le numéro du 11 septembre de Nature Immunology.
L’infection d’une cellule se fait par la fixation du virus sur la membrane cellulaire puis la fusion de son enveloppe avec cette enveloppe, suivie de l’insertion du matériel génétique viral dans la cellule.
Des protéines appelées défensines, produites par des cellules comme les leucocytes et les cellules épithéliales, sont les premières qui viennent en contact avec le virus.
Ces chercheurs, utilisant des cellules épithéliales pulmonaires, ont trouvé que les défensines bloquent l’entrée du virus de la grippe dans la cellule en empêchant la fusion de son enveloppe avec la membrane cellulaire par un mécanisme, non encore élucidé, impliquant les glycoprotéines virales et cellulaires.
La résistance et la sensibilité d’une cellule à des virus est elle due à la capacité de cette cellule à exprimer de telles défensines ? Pourra-t-on utiliser la stratégie des défensines pour prévenir des maladies virales ?
Telles sont les questions qui se posent maintenant aux chercheurs.

Source :

http://www.nichd.nih.gov/new/releases/defensins.cfm

Rédacteur :

Hedi Haddada, attache-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….