Les femmes américaines manquent d’acide folique

, Partager

Selon "The March of Dimes", organisation caritative des Etats-Unis et du Canada dédiée à la santé des nourrissons, les niveaux d’acide folique ajoutés aux produits céréaliers devrait être doublés pour subvenir aux besoins des femmes américaines. Depuis 1998, la Food and Drug Administration (FDA) équivalente de l’AFSSA aux Etats-Unis recommande l’ajout de 140 mg d’acide folique pour 100g de céréales, pain ou pâtes. "The March of Dimes" souhaiterait porter ce taux à 280 mg.
Cette étude a été menée par Joseph Mulinare du "National Center on Birth Defects and Developmental Disabilities" d’Atlanta. Le rapport détaillé a été publié par le "Center of Desease Control and Prevention" (CDC). Lors de cette étude, menée entre 1999 et 2004 sur 4500 femmes âgées entre 15 et 44 ans, les niveaux de folate ont chuté d’environ 16% (sur cette période de 5 ans), si bien que plus de deux tiers des femmes seraient maintenant carencées. En moyenne, la consommation journalière est de l’ordre de 150 mg soit moins de la moitié de l’apport recommandé (400 mg).
L’acide folique est essentiel pour le développement de cerveau et de la colonne vertébrale de l’embryon. Etant donné que ces structures se mettent en place dès les premiers stades de développement, la prise d’acide folique est impérative avant et pendant la grossesse.
Les services de santé américains estiment que la prise de 400 mg de vitamine B9 par jour permet de réduire plus de 70% des malformations du tube neural telle que la spina bifida ou l’anecéphalie.
Depuis 1998, date à laquelle le CDC a recommandé l’ajout de folate dans les aliments, le taux de malformations de ce type a diminué de 26% soit 3.000 vies sauvées par an.
De plus, une étude récente de l’université Columbia menée par José Luchsinger et publiée dans le journal Archives of Neurology aurait montré l’effet protecteur du folate sur le développement de la maladie d’Alzheimer.
Selon Joseph Mulinare, la prise quotidienne de comprimés d’acide folique permettrait de lutter contre les problèmes de grossesse pour un coup modeste compris entre 5 et 15 dollars.
On pourra cependant se poser la question de savoir si une alimentation plus saine et équilibrée ne serait pas préférable au recours à des compléments alimentaires.

Source :


- http://www.nature.com/news/2007/070101/full/070101-6.html
- http://www.sciam.com/article.cfm?chanID=sa003&articleID=9E7A5230CBF7FE37E92974E2C2A3AC94
- http://ww2.abc13.com/Global/story.asp?S=5897638
- http://www.alertnet.org/thenews/newsdesk/N05296299.htm

Pour en savoir plus, contacts :

http://en.wikipedia.org/wiki/March_of_Dimes
Code brève
ADIT : 40722

Rédacteur :

Brice Obadia deputy-sdv.mst@ambafrance-us.org - Hedi Haddada attache-sdv.mst@ambafrance-us.org - Sophia Gray assistant-sdv.mst@ambafrance-us.org

Voir en ligne : http://www.bulletins-electroniques….